Casa Gilardi : la magie mexicaine de la couleur

Lors de la récente design week de Mexico, IDEAT a pu accéder à la Casa Gilardi, maison manifeste du starchitecte mexicain Luis Barragan. Visite d'une demeure qui n'a jamais peur de la couleur…

A Mexico, dans le quartier Colonia San Miguel de Chapultepec, la Casa Gilardi matérialise tous les idéaux de l’architecte Luis Barragan (1902-1988). Pourtant, c’est une commande mais il l’a suivie entièrement alors qu’à 80 ans, il ne travaillait plus depuis déjà une décennie. Achevée en 1976, la Casa Gilardi sera sa dernière création. Ses clients, Pancho Gilardi et Martin Luque, sont deux célibataires, des joyeux drilles qui travaillent dans la publicité. Ils n’habitent d’ailleurs pas la maison ensemble car ils voyagent beaucoup. Ce qu’ils ont en commun, c’est d’aimer et la vie et la fête. Tout comme aujourd’hui le fils de Martin Luque, qui y habite. Le père a d’abord vécu ici en célibataire avant d’y emménager en famille après le décès de son ami Pancho Gilardi. Alcira Luque, la mère de Martin, se plaint encore du manque de placard. « Pour ranger toutes ses robes », ironise son fils…

1)-20171011_114335_001

De la rue, la façade en brique recouverte de stuc rose n’étonne personne au Mexique, où les couleurs vives font partie de la vie courante. On ne devine pas le dédale architectural qui se cache derrière… Le jour de notre visite, des ouvriers sont en train de repeindre la façade. Ces murs en couleur ou blanc de craie, emblématiques de l’architecture de Barragan, demandent un entretien constant. Ils sont des éléments déterminants de la maison. Passée l’entrée qui longe les pièces d’eau et la cuisine dissimulées derrière des boiseries, le visiteur découvre un puits de lumière desservi sur deux niveaux par un escalier sans rampe.

2)-IMG-8101

Le clou de la visite est au rez-de-chaussée. Au bout d’un couloir nimbé d’une ahurissante lumière jaune filtrée par le verre peint des ouvertures verticales, le regard s’arrête d’abord sur un grand tableau moderne. Il s’agit en fait des murs, rouge et bleu, qui composent un éblouissant décor graphique ! Ce magenta et ce turquoise sont inspirés de l’univers pictural du peintre mexicain Chucho Reyes Ferreira, un artiste que Barragan révèrait.

3)-IMG-8108

Sous nos pieds, le sol en carreaux de pierre semble se prolonger vers le fond par du verre bleuté. Que nenni, il s’agit tout simplement de la piscine ! Elle sert autant à nager qu’à goûter la fraîcheur de l’eau quand on s’attable dans cette salle à manger ouverte sur l’extérieur. Bruno, l’énergique husky de la maison, la traverse à l’occasion pour venir laper la surface de l’eau avant d’aboyer pour rappeler que nous foulons son territoire.

4)-IMG-8104

On remarque que le pan de mur magenta qui tombe dans l’eau bleue soutient avant tout une esthétique. Le rendu de l’espace évolue au fil des heures du jour, mais la piscine était l’un des impératifs du projet. De même que le fait de conserver le magnifique jacaranda autour duquel la maison est bâtie. Quand on est dans cette cour centrale, on oublie l’extérieur…

5)-MG-8040

A l’étage, le salon lumineux décoré d’objets personnels et de mobilier conçu ou chiné par Barragan jouxte un bureau baigné dans une lumière citrine filtrée par le verre peint des fenêtres. Au-dessus, il y a deux chambres. La maison a tout ce qu’il faut pour organiser des fêtes sur le toit. Elle a même été faite pour ça… On y vit et on y reçoit plus que jamais, de David Hockney à James Turrel en passant par Patti Smith. Tous fascinés, comme nous.

6)-IMG-8063

Casa Gilardi. General León 84, Miguel Hidalgo, San Miguel Chapultepec, Mexico City. Visite sur rendez-vous au +52 55 5271 3575.

Visite en vidéo de la Casa Gilardi

 

The good concept store La sélection IDEAT