L’univers pop et ludique de Marine Peyre envahit les bureaux

Forte du succès de sa première collaboration avec Atema, Marine Peyre signe une nouvelle collection de parois acoustiques et modulables dont elle nous livre les moindres détails...

« Aux limites interdisciplinaires de l’art, de l’espace et du design… » L’univers de Marine Peyre s’incarne dans des créations variées, imaginées pour différentes marques et éditeurs. Depuis 2011, elle collabore également avec des entreprises pour les aider à définir leur direction artistique. C’est notamment le cas d’Atema, un concepteur de mobilier acoustique dédié aux espaces de travail pour qui elle signe cet automne le paravent PA01. Un système de cloisons modulables que la designer nous présente en avant-première.

Composé de lattes reliées par des charnières souples, le paravent « Swing » peut également se courber.
Composé de lattes reliées par des charnières souples, le paravent « Swing » peut également se courber. marine peyre atema

Ce n’est pas la première fois que vous travaillez avec Atema. Comment s’organisent vos collaborations ?
Je travaille avec Atema depuis un an maintenant. Cette jeune marque (elle est née en novembre 2016) a fait appel à moi pour développer une première série de produits acoustiques haut de gamme, réalisés à partir de laine et de Batyline, un matériau composite particulièrement efficace pour l’absorption du son. Leurs dimensions et couleurs peuvent évoluer pour offrir des produits sur-mesure fabriqués dans les ateliers d’Atema. Suite au succès des paravents Pastilles et Swing, nous avons décidé de réitérer notre collaboration pour la collection Créations et le paravent PA01.

Les « Pastilles » de Marine Peyre participent désormais au confort acoustique des bureaux de L’Oréal.
Les « Pastilles » de Marine Peyre participent désormais au confort acoustique des bureaux de L’Oréal. marine peyre atema

Pourriez-vous nous la présenter en quelques mots ?
Comme pour les collections précédentes, les nouveaux paravents participent au confort à la fois acoustique et visuel des espaces de bureaux. Mais cette fois grâce à leur fabrication en TEP. Un matériau conçu à partir de bouteilles plastiques recyclées, semblable au feutre et très efficace acoustiquement. Modulables grâce à un systèmes d’encoches et croisillons, elles se déplacent facilement pour s’adapter à toutes les configurations d’espace, entre des postes de travail ou multipliées à l’infini.

Les paravents « PA01 » isolent du son autant que de la vue.
Les paravents « PA01 » isolent du son autant que de la vue. marine peyre atema

Vos projets sont toujours aussi évolutifs ?
Oui, c’est un peu ma marque de fabrique. J’essaye généralement de faire en sorte que mes créations puissent évoluer avec l’espace et le mouvement. Une recherche de modularité et de flexibilité qui pousse à innover et de plus en plus demandée par les utilisateurs. Particulièrement au sein des entreprises où les usages d’un espace changent parfois au cours de la même journée. Aujourd’hui, une cafétéria peut très bien servir de salle de réunion en dehors des heures de repas. Il faut donc des produits faciles à manipuler et à déplacer pour s’adapter le plus rapidement possible.

L’ETP, un matériau entièrement réalisé à partir de bouteilles plastiques compressées ressemble étonnement au feutre.
L’ETP, un matériau entièrement réalisé à partir de bouteilles plastiques compressées ressemble étonnement au feutre. marine peyre atema

En Janvier 2017, le salon Maison&Objet se consacrait au thème du silence. Cela veut dire que la question du bruit gagne en importance dans le design actuel ?
Complètement, la question du bruit était aussi au centre du dernier salon EquipHotel qui se déroulait au début du mois de novembre. Envisagé de manière globale, le confort acoustique est généralement synonyme d’une notion de cocon qui influe directement sur le mobilier et l’architecture. De plus en plus de projets invitent désormais à se recentrer dans des univers calfeutrés pour s’échapper de l’agitation du quotidien. Et la question touche tous les espaces, des bureaux aux chambres d’un appartement.

Toutes les « Pastilles » du paravent peuvent s’orienter individuellement pour jouer avec les points de vue.
Toutes les « Pastilles » du paravent peuvent s’orienter individuellement pour jouer avec les points de vue. marine peyre atema

On pourrait donc imaginer que ces systèmes puissent intégrer l’habitat ?
Pourquoi pas ? Même si ces collections sont avant tout destinées aux espaces de travail, leurs tissus et finitions haut de gamme ont justement l’ambition d’apporter aux bureaux une esthétique habituellement réservée aux espaces domestiques. Les cloisons Pastilles avec leurs formes sculpturales et décoratives pourraient très bien s’inscrire dans la lignée du paravent Briques d’Eileen Gray. Sans compter les applications possibles des nouveaux matériaux comme l’ETP, facilement utilisables en parement, sur les murs ou les plafonds.

Le paravent « PA01 » est déjà disponibles sur le site d’ATEMA.

« Noda », le fauteuil noué de Marine Peyre

Egalement à la tête de sa propre maison d’édition depuis trois ans, Marine Peyre a profité de la dernière Paris Design Week pour dévoiler un nouveau fauteuil baptisé Noda. « Un nœud surdimen­sionné agrandi à l’échelle du corps humain » pour offrir une assise aussi originale que confortable, inspirée des principes anticonformistes des années 1970.

Fauteuil Noda, prix sur demande.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT