La photo dans la déco : pas si simple !

Quelle couleur ? Quelle taille ? Quel style ? Quel cadre ? La photo pour habiller ses murs, on y a tous pensé, mais sauter le pas n'a rien d'évident. Comment l’accorder à sa déco ? Qu’ajouter sur le mur pour lui donner du caractère ? Pas de panique ! Laurent Blanc, fondateur-éditeur d’IDEAT et grand amateur de beaux tirages, vous explique comment marier déco et photo.

Muni d’un iPhone ou d’un beau Leica argentique, on s’est tous pris, le temps d’un séjour au soleil, pour un artiste de la photo, se promettant d’un jour faire tirer ses clichés et de les exposer quelque part à la maison. A moins qu’on ne se soit mis à rêver, au détour d’une galerie, devant un tirage argentique au grain sublime…

Sublime vecteur d’émotion et infaillible allié déco, la photo n’est pourtant pas l’accessoire qui se manie le plus facilement… Est-elle plus poétique en noir et blanc ? Sera-t-elle mieux mise en valeur dans un caisson américain ? Où l’accrocher ? Puis-je la poser directement sur le sol ? Autant de questions que les amateurs de photo d’art se sont un jour posées.

Comme faire de ses photos de véritables objets déco ? C’est la question sur laquelle se penche notre éditeur et fondateur Laurent Blanc pour YellowKornerWho else ?

Laurent Blanc, fondateur et président d’IDEAT et The Good Life.
Laurent Blanc, fondateur et président d’IDEAT et The Good Life. Gianni Basso

« La photo doit répondre à un double objectif. Elle doit plaire instinctivement bien sûr mais ce n’est pas suffisant : il faut la choisir parce qu’on l’adore mais aussi parce qu’on sait qu’elle sera parfaite à un endroit précis de son intérieur. C’est vraiment la combinaison des deux critères qui fait qu’une photo va avoir un rendu magnifique dans sa décoration. »

– Laurent Blanc

Le bureau de Laurent Blanc est à son image : éclectique et décoré de quelques photos qui viennent donner vie aux nombreux souvenir qui jonchent ses étagères. Ici, deux photographies de Nobuyoshi Araki.
Le bureau de Laurent Blanc est à son image : éclectique et décoré de quelques photos qui viennent donner vie aux nombreux souvenir qui jonchent ses étagères. Ici, deux photographies de Nobuyoshi Araki.

Où accrocher sa photo ? « Un mur blanc, quelle que soit la pièce ! Après on peut décliner : un mur blanc au-dessus d’un canapé, un mur blanc au-dessus d’une enfilade… »

La photo YellowKorner (« Macao Density » de Laurent Dequick ) au dessus de la cheminée : la bonne idée pour changer du miroir antique. Sur le rebord, une mini « Marilyn » par François Fontaine (chez YellowKorner).
La photo YellowKorner (« Macao Density » de Laurent Dequick ) au dessus de la cheminée : la bonne idée pour changer du miroir antique. Sur le rebord, une mini « Marilyn » par François Fontaine (chez YellowKorner). YellowKorner

Plutôt effet XXL ou accumulation ?
« J’aime avoir des grands tirages à certains endroits mais aussi des murs avec plein de petits cadres. Ca donne de l’âme et c’est l’accumulation de cadres différents qui rend le truc sympa. »

Chez Rodolphe Parente, l’architecte d’intérieur s’essaie à l’accumulation dépareillée.
Chez Rodolphe Parente, l’architecte d’intérieur s’essaie à l’accumulation dépareillée. Didier Delmas

Alors, on encadre ou pas ?
« Je suis partisan de laisser les photos sans cadre si c’est sur un mur blanc. En caisson américain ça peut aussi être joli mais il faut que la photo soit grande et donc avoir chez soi de hauts plafonds… »

Toujours chez Rodolphe Parente, c’est l’effet XXL qui prime ! La photo « Bubble Gum » de Romina Ressia (YellowKorner) domine le buffet de Robin Day.
Toujours chez Rodolphe Parente, c’est l’effet XXL qui prime ! La photo « Bubble Gum » de Romina Ressia (YellowKorner) domine le buffet de Robin Day. Didier Delmas

Maintenant, c’est à vous de jouer !

A l’approche des fêtes, IDEAT et YellowKorner vous offrent le tirage standard (60 x 90 cm) de votre choix !
Pour participer au tirage au sort, remplissez le formulaire ci-dessous… et croisez les doigts !

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT