cc-tapis tisse des nouveaux liens entre en Europe

La designer néerlandaise Mae Engelgeer ajoute sa touche créatrice et colorée à la belle collection de l’éditeur de tapis le plus trendy et le plus chic du moment.

Dévoilé en avril dernier, le nouveau showroom milanais de cc-tapis a pris ses quartiers Piazza Santo Stefano, à quelques pas du Duomo. La discrète adresse s’ouvre sur rendez-vous aux architectes et prescripteurs.

Le showroom de cc-tapis reflète les valeurs phares de l’éditeur : sobriété, élégance et créativité.
Le showroom de cc-tapis reflète les valeurs phares de l’éditeur : sobriété, élégance et créativité.

Sur 400 m2, dont la moitié d’exposition, Fabrizio Cantoni, le fondateur et dirigeant avec son épouse Nelcya de cc-tapis, et Daniele Lora, ont créé un lieu sobre et élégant au charme authentique : murs bruts et sol habillé de bois blanc s’opposent aux plafonds XVIIIe. Chaque changement d’espace ou de niveau est matérialisé par un aplat noir qui souligne les volumes. Bien sûr, chaque pièce expose les créations de l’année.

Ici, les tapis sont exposés… au murs !
Ici, les tapis sont exposés… au murs ! Federico Torra

Cette saison, Mae Engelgeer rejoint la famille cc-tapis. La jeune femme, qui a ouvert en 2014 son studio à Amsterdam, a été repérée par l’entreprise née en France, installée à Milan mais dont les tapis sont fabriqués artisanalement au Népal.

La créatrice néerlandaise Mae Engelgeer.
La créatrice néerlandaise Mae Engelgeer. Iris Dorine

« C’est notre première collaboration avec Mae et une expérience formidable de travailler avec quelqu’un d’aussi créatif et motivé, raconte Daniele Lora, le directeur artistique de cc-tapis. J’avais découvert son travail en 2016, exposé dans le quartier de Ventura Lambrate à Milan [où sont regroupés les jeunes designers durant le Salone, NDLR]. Elle présentait une collection de textiles et de tapis que j’aimais vraiment, alors je l’ai contactée. De son côté, Mae nous suivait sur Instagram. Nous avons évoqué une collaboration et le projet est né dans un respect mutuel et une admiration partagée de nos styles. »

Depuis son studio d’Amsterdam, Mae Engelgeer signe la collection « Bliss ».
Depuis son studio d’Amsterdam, Mae Engelgeer signe la collection « Bliss ». Photo by Lorenzo Gironi

La designer a donc imaginé « Bliss », une collection de cinq modèles, à poser au sol ou à accrocher au mur. « Tout a débuté avec l’idée de créer une forme principale, puis une famille de formes, dans le style Memphis, explique Mae Engelgeer. Mon travail n’est jamais centré sur un seul motif, c’est toujours un ensemble. Caractériser cette collection n’est pas facile, car elle exprime les nombreuses directions prises. Au final, ce projet m’a permis de donner vie à une “nouvelle version” de ma signature. C’est ce que m’a offert cette collaboration avec cc-tapis. »

cc-tapis-showroom_3

Pour l’entreprise aussi, « Bliss » ouvre une nouvelle voie, puisque certains motifs en 3D ont nécessité de nouvelles techniques. Et la suite s’écrit déjà… « L’accueil a été plus que favorable lors du Salon du meuble, indique Daniele Lora. Mae travaille déjà à de nouvelles combinaisons de couleurs. Mais pour un nouveau projet, il faudra attendre 2018 »

 

Thématiques associées

The Good Spots Destination Pays-Bas

The good concept store La sélection IDEAT