Au Global Grad Show, le meilleur du design de demain

Evénement incontournable de la Dubai Design Week, le Global Grad Show est le plus grand rassemblement de jeunes designers internationaux au monde. 43 pays, 92 universités, 200 projets. Voici notre top 5 des innovations de demain…

Venus des meilleures écoles de design du monde, 200 étudiants sont invités chaque année à la Dubai Design Week pour présenter leurs projets, des solutions concrètes pour l’avenir de l’objet domestique. Cette année, ils s’articulent autour de trois thèmes : connecter, habiliter et soutenir. On y apprend notamment qu’innovation ne rime pas nécessairement avec technologie, et qu’au contraire, le design low-cost a une belle carrière devant lui ! Les projets sélectionnés sont pensés pour tous, des migrants aux éco-reponsables, en passant par les handicapés. Le design joue ici son rôle premier : améliorer la qualité de la vie.


Plaques de cuisson pour malvoyants de la Française Lise Eymerit.
Plaques de cuisson pour malvoyants de la Française Lise Eymerit. Global Grad Show

>1 : Cuisine pour tous: Cook & Feel
Venue de la Strate School of Design de Paris, Lise Eymerit présente des accessoires de cuisine pour aveugles. Low-tech, ils se situent dans une gamme de prix accessible, l’un des points qui tenait à coeur à la designer. Entre autres, des additifs siliconés pour plaques de cuisson permettent un contrôle tactile, comme du braille, sans devoir changer tout son électroménager.


Stores photo-voltaïques du Britannique Nathan Webb.
Stores photo-voltaïques du Britannique Nathan Webb. Global Grad Show

>2 : Fabriquer son énergie: Rolar
Des stores décoratifs qui capturent et stockent de l’électricité, c’est le projet que propose Nathan Webb, du Royal College of Art de Londres. Les motifs sont imprimés avec une technologie solaire et des ports USB sont inclus dans la structure, pour charger directement ses appareils. Parfait pour les locataires qui ne possèdent par leur toit et ne peuvent donc y installer des panneaux solaires classiques…


Miroir pour réapprendre à sourire de l’Américaine Berk Ilhan.
Miroir pour réapprendre à sourire de l’Américaine Berk Ilhan. Global Grad Show

>3 : Smile mirror, la tech émotionnelle
Ce miroir, qui ne se déverrouille que sous l’action d’un sourire a initialement été pensé pour les personnes atteintes de cancer. Berk Ilhan de la School of Visual Arts de New York exploite les vertus thérapeutiques du sourire, grace à des capteurs qui détectent le mouvement. Effet bonne humeur garanti !


Bijoux thérapeutiques des Polonaises Ewa Dulcet et Martyna Swierczynska.
Bijoux thérapeutiques des Polonaises Ewa Dulcet et Martyna Swierczynska. Global Grad Show

>4 : Miko+, la médecine douce
Ewa Dulcet et Martyna Swierczynska de la School of Form, en Pologne, ont remporté le premier Progress Prize du Global Grad Show, pour leur collection de bijoux thérapeutiques, destinés à traiter le syndrome du canal carpien. Ces sept bracelets permettent de recevoir un traitement médical sans que cela ne se voit, et tout en embellissant sa personne. D’une pierre deux coups.


Main bionique de l’Espagnole Aina Morell.
Main bionique de l’Espagnole Aina Morell. Global Grad Show

>5 : MYO Five, des membres bioniques
Il est toujours dur d’assumer la différence, notamment pour les enfants. Aina Morell, de l’UPC Barcelona a conçu des prothèses pour enfant, customisables, qu’ils peuvent maintenant porter avec fierté dans la cour de récré…


D’autres idées intéressantes incluaient des vêtements adaptables pour les enfants défavorisés, des fresques murales décoratives pour purifier l’air, des applications mobiles pour aider les réfugier à trouver du travail ou un miroir permettant de visualiser les dommages causés par le soleil. Des projets à retrouver sur le site de l’événement.

 

The Good Spots Destination Dubaï

The good concept store La sélection IDEAT