Incubateur VIA Design : une pépinière pour demain

IDEAT accompagne le VIA pour la deuxième édition de son Incubateur VIA Design, qui met en relation une dizaine de binômes d’éditeurs et de designers. Découverte des projets attendue pour septembre 2018.

Le changement dans la continuité. Fidèle à sa mission d’accompagnement des entreprises et de soutien des designers, le VIA (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement) a imaginé l’Incubateur VIA Design. Cette initiative s’inspire de l’Aide à projet, un programme qui a permis de soutenir financièrement quelque 440 projets de jeunes designers. L’Incubateur Via Design, qui le remplace désormais, s’inscrit également dans la lignée du Speed Dating, créé pour sa part en 2011 et toujours en cours. Cette initiative, basée sur une journée de rencontres de douze minutes chacune entre acteurs de l’édition et de la fabrication et ceux de la création, a engendré de nombreux contacts et quelques projets. L’Incubateur conserve cette ambition de créer des binômes autour d’un projet commun de création d’un objet ou d’une collection, voire de donner naissance à un travail de direction artistique.

L’horloge à courroie de Margaux Lafond pour Ymer&Malta.
L’horloge à courroie de Margaux Lafond pour Ymer&Malta.

Ce qui change ? Au lieu d’une dotation financière, les « incubés » bénéficient désormais d’un accompagnement personnalisé. Une façon d’être plus efficace, et de booster la mécanique. Comme l’explique Jean-Paul Bath, directeur général du VIA depuis 2015, « si l’Aide à projet a permis de faire naître des réalisations concrètes, le constat est sans appel : seuls 15 % des projets ont finalement été édités. De plus, alors que le financement initial est assuré par les fabricants français, la moitié des projets soutenus ont été récupérés par des sociétés étrangères. En remplaçant ce système par l’Incubateur VIA Design, notre objectif est que le taux de concrétisation atteigne 80 à 90 %, ce qui a été le cas pour la première édition. »

Canapé Fan de Salomé Bourny (Burov).
Canapé Fan de Salomé Bourny (Burov). VIA / Burov

Lancée en juin 2016 et présentée cette année dans la Galerie VIA, à Paris, de juin à août, la première mouture a réuni, parmi les « incubés » : Margaux Lafond et Ymer&Malta autour d’une horloge à courroie (ci-dessus) ; Marion Brun et Cuisines Morel pour le concept de cuisine « Design industriel » ; le canapé Sofa Fan de Salomé Bourny avec Burov ; ou encore le studio Désormeaux/Carrette pour la collection d’assises « Cast » chez La Manufacture du Design.

Collection d’assises « Cast » du studio Désormeaux/Carrette pour La Manufacture du Design.
Collection d’assises « Cast » du studio Désormeaux/Carrette pour La Manufacture du Design. VIA / Manufacture du design

En partenariat avec L’Ameublement français, le Codifab (Comité professionnel de développement des industries françaises de l’ameublement et du bois) et le FCBA (centre technique pour les filières du bois), le VIA est donc le chef d’orchestre de cette nouvelle partition de la création. À la suite du Speed Dating, il contacte les entreprises participantes pour leur pro- poser d’intégrer l’Incubateur et de choisir le designer avec lequel elles souhaitent travailler. « Pour la deuxième édition, nous avons recensé 25 volontaires, indique Clémence Conesa, chef de projet au VIA. Un comité de sélection composé de nos partenaires, de designers et de journalistes s’est ensuite réuni et a retenu neuf projets selon divers critères : la relation entre le designer et l’éditeur ou le fabricant, le caractère innovant du projet, sa commercialisation, les ressources financières et humaines. »

Concept de cuisine « Design industriel » de Marion Brun pour Cuisines Morel.
Concept de cuisine « Design industriel » de Marion Brun pour Cuisines Morel. VIA / Cuisines Morel

À partir de là, le VIA s’appuie sur un réseau de partenaires pour offrir son soutien. « Nous nous adressons à des jeunes designers et à des entreprises qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble, et qui ont donc besoin de savoir comment procéder, explique Clémence Conesa. C’est pourquoi le VIA met à disposition ses études et ses outils ainsi que ceux de L’Ameublement français. Au-delà, nous offrons un appui technique : l’accès à un fab-lab pour créer les prototypes et à l’Innovathèque et autres services du FCBA. Par ailleurs, nous pouvons les mettre en relation avec des spécialistes du marketing, un conseiller en business-plan, des avocats spécialisés, le Codinf pour le montage de dossiers de subvention… »

Les accessoires de bureau de l’atelier Yade pour Manade.
Les accessoires de bureau de l’atelier Yade pour Manade.

S’agit-il pour le VIA de prendre part à la relation naissante entre éditeur ou fabricant et designer ? « Pas du tout, se défend Clémence Conesa. Nous faisons avec eux un point régulier, mais nous n’intervenons ni dans la relation ni dans le contrat. » Pour découvrir les projets de cette deuxième édition, il faudra attendre septembre 2018 et le salon Maison&Objet. Mais rassurez-vous : d’ici là, IDEAT vous dévoilera dans chaque numéro un projet issu de ces collaborations inédites…

> IDEAT est partenaire de l’Incubateur VIA Design. Suivez l’actualité du VIA sur Via.fr et visitez la galerie au 120, avenue Ledru-Rollin, 75011 Paris. Tél. : 01 85 73 16 48.

LES 9 BINÔMES DE L’INCUBATEUR VIA DESIGN 2018

> Plumbum et Label Famille
> Daniel et Patrick de Glo de Besses
> Ambiance Bain et C+B Lefebvre
> CultureIN et Juam Studio
> Simire et LeviSarha
> Symbiosis et La Racine
> Sous le fromager et Anne Fischer
>LepointD et Raphaël Millot
> Camif et… un designer encore non communiqué

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT