La boule de pétanque roule depuis l'Antiquité

Voilà longtemps qu’elle roule et fait les délices de nos après-midi ombragées d’été. Elle a d'abord été fabriquée en pierre durant l’Antiquité, est devenue ovale au Moyen Âge, jusqu’à ce qu’une crise de rhumatismes n’en fixe les contours qu'on connaît aujourd'hui il y a près d’un siècle…

Volume élémentaire au service de la détente, objet de lien social, durable et parfaitement manufacturé, la boule de pétanque est intrigante à plus d’un titre. Pourtant, au premier contact, elle peut passer inaperçue. Son toucher froid et sa surface immaculée ne livrent rien sur la manière dont elle est faite. Absorbés par le jeu, nous lui prêtons peu d’attention, d’autant qu’elle se confond avec ses deux jumelles.

« Typologie », une nouvelle collection de livres qui s’intéresse aux objets ordinaires, lui consacre son premier numéro. Nous y apprenons que l’objet descend d’une longue tradition universelle pratiquée sur tous les continents et à différentes époques. Dès l’Antiquité, les hommes mesurent leur habileté avec des boules en pierre ou en ciment, selon des règles curieusement similaires à celles de notre pétanque actuelle. Au Moyen Âge, l’espace public voit apparaître les « bouleurs » et leurs boules de bois tournées par les sabotiers et dont Bruegel l’Ancien nous offre quelques représentations dans Les Jeux d’enfants.

Les Jeux d’enfants de Bruegel l’Ancien (détail)
Les Jeux d’enfants de Bruegel l’Ancien (détail) Photo DR

À cette époque, ces jeux se diversifient et commencent à cultiver leurs particularités régionales. La boule de Flandre se pratique sur une piste incurvée, la boule bretonne se joue avec des pièces ovales, la boule provençale se lance avec de l’élan, chacune ayant pour règle commune la cible dont il faut s’approcher. Cette évolution des jeux de boules prépare l’apparition de la pétanque. L’anecdote raconte qu’en 1907, sur la petite place de La Ciotat, Jules Lenoir, ancien champion de boule provençale, affaibli par ses rhumatismes, est invité à jouer sans prendre d’élan, ped tanca, ou pieds joints en provençal. Cette simplification de la « longue » devient vite populaire.

Dans les années 20, la pétanque s’est déjà largement diffusée, allant de pair avec l’industrialisation des boules qui rend obsolètes celles en bois clouté utilisées auparavant. « La boule de pétanque se fige alors dans sa forme actuelle que caressent encore les boulistes de nos places, une sphère creuse en acier, réunion de deux demi-coques soudées, puis polies. Par paire ou par triplette, elle complète ainsi idéalement le dispositif élémentaire de ce jeu – une surface plane et un but qui définissent une partie éternellement à refaire. »

« Typologie » est un projet d’édition réalisé par quatre designers français qui s’intéressent aux formes, à l’histoire et à la fabrication des objets qui nous entourent. Sorti en septembre 2017, le premier numéro sur la boule de pétanque est composé de 64 pages richement illustrées. Coédité par les Collections Typologie et les Éditions B42, il est disponible en librairie ou sur le site Collectionstypologie.com. Il a été présenté en septembre durant le London Design Festival au Jasper Morrison Shop, un designer dont l’esprit d’ascèse fait parfaitement écho à celui de cette collection.

The good concept store La sélection IDEAT