Louis Vuitton, à la conquête de Vendôme

Plus élégant, plus exhaustif, plus central... le nouveau flagship-store parisien Louis Vuitton, dessiné par Peter Marino, est celui de tous les superlatifs, à l’image de cette maison qui n’en finit pas de se développer.

En 1854, lorsque le jeune malletier Louis Vuitton ouvre sa première boutique parisienne, au 4, rue Neuve-des-Capucines, la place Vendôme et ses alentours consacrent déjà leurs vitrines au luxe depuis plus d’un siècle. Le Franc-Comtois, arrivé sans un sou dans la capitale, ne se doute pas qu’il va participer à en écrire la mythologie…

La nouvelle boutique Vuitton est située aux abords de la place Vendôme.
La nouvelle boutique Vuitton est située aux abords de la place Vendôme. Louis Vuitton / Stéphane Muratet

Cent soixante-trois ans plus tard, ce 5 octobre 2017, les malles-wardrobe, toujours fabriquées par LVMH, retrouvent leur quartier d’origine dans le nouveau flagship-store de la place Vendôme aux côtés d’une malle-bibliothèque de 1933 ou d’une malle de voyage de 1917. Ces pièces historiques sont exposées avec des œuvres d’art contemporain signées Stephen Sprouse, Rashid Rana, Farhad Moshiri, Annie Morris ou Kimiko Fujimura…

Au 1er étage, consacré à la femme, l’escalier est cerné de totems de l’artiste anglaise Annie Morris.
Au 1er étage, consacré à la femme, l’escalier est cerné de totems de l’artiste anglaise Annie Morris. Louis Vuitton / Stéphane Muratet

Fruit de la réunion de deux hôtels particuliers, ce porte-étendard a été décoré par Peter Marino, déjà auteur de l’adresse des Champs-Élysées, aussi curateur pour l’occasion. Sa situation stratégique revêt une grande valeur symbolique : elle ancre la marque dans son histoire, appuie sa vocation ultra-haut de gamme, et opère un lien avec l’art.

Dans les étages, le visiteur peut découvrir un atelier de haute joaillerie et de prêt-à-porter, une sélection de parfums, ou une nouvelle série de sacs à main réinterprétés par Jeff Koons à l’aune des toiles de grands maîtres et de ses propres Gazing Balls. Des choix en phase avec les goûts de la clientèle étrangère présente dans le quartier.

Une ligne de pièces et de meubles inspirée de l’univers du voyage et dessinée par Marc Newson, Patricia Urquiola ou Barber & Osgerby est, elle aussi, mise à l’honneur. Ces « Objets nomades » qui, généralement, sont davantage révélés dans les magazines qu’en boutique trouvent enfin un écrin à leur mesure et font pleinement leur entrée dans l’univers Vuitton.

Les « Objets nomades » exposés au flagship-store Louis Vuitton, signés entres autres India Mahdavi, Patricia Urquiola ou des frères Campana, sont mis à l’honneur.
Les « Objets nomades » exposés au flagship-store Louis Vuitton, signés entres autres India Mahdavi, Patricia Urquiola ou des frères Campana, sont mis à l’honneur. Louis Vuitton / Stéphane Muratet

De la table Talisman d’India Mahdavi en marqueterie de cuir, à l’assise suspendue Cocoon des frères Campana, en cuir aussi, en passant par la lampe et le fauteuil Concertina de Raw Edges, c’est à une ode au voyage et à la vision unique imaginée il y a plus d’un siècle et demi par un malletier de génie que nous convie cette adresse.

Le corner où est décliné le voyage selon Louis Vuitton.
Le corner où est décliné le voyage selon Louis Vuitton. Louis Vuitton / Stéphane Muratet

Louis Vuitton. 23, place Vendôme, 75001 Paris.
Tél. : 01 81 69 27 50. Louisvuitton.com

The good concept store La sélection IDEAT