A Anvers, le M HKA rouvre ses portes

Le musée d'Art contemporain d'Anvers, le M HKA, rouvre ses portes en donnant libre accès dès l’entrée à une salle de lecture et aux collections permanentes. Un véritable manifeste pour l'accès de tous à la culture.

À deux pas du musée royal des Beaux-Arts (actuellement en travaux), dans le quartier sud de la ville d’Anvers, s’étirent quatre lettres géantes noires sur fond blanc, « M HKA » (@muhka_museum), l’acronyme du musée d’Art contemporain. L’édifice, qui a conservé sa façade Art déco, a rouvert ses portes le 27 avril, après plusieurs mois de rénovation. Pour donner une âme à ce lieu, un ancien silo à grains reconverti en entrepôt puis en discothèque avant de devenir un centre d’art en 1985, le designer Axel Vervoordt s’est associé à l’architecte Tatsuro Miki.

Une bibliothèque accueille désormais les visiteurs.
Une bibliothèque accueille désormais les visiteurs. M HKA

Les deux artistes ont commencé par débarrasser l’accueil de sa billetterie en la remplaçant par une vaste bibliothèque-salle de lecture, meublée d’une longue table en bois. Puis, tous deux nourris des principes du yin et du yang, ils ont joué avec les contrastes entre le vide et le plein afin de redonner des proportions harmonieuses à ce site d’une superficie de 4 000 m2. Leur ambition ? Révéler le côté mystique des œuvres exposées. Ce que tout visiteur peut expérimenter, sans ouvrir son porte-monnaie, la collection permanente étant désormais en libre accès. Les vingt-cinq œuvres exposées, sorte de best of du M HKA, dont le fonds est riche de plus de 6 500 pièces, sont signées Michelangelo Pistoletto, Gordon Matta-Clark, Marina Abramovic, Cindy Sherman ou Jan Fabre.

Sur un mur du café, une fresque de Keith Haring réalisée in situ.
Sur un mur du café, une fresque de Keith Haring réalisée in situ. M HKA

Aux niveaux supérieurs, des espaces intimes et spacieux se succèdent jusqu’au café, orné d’une vaste fresque de Keith Haring réalisée in situ en 1987, qui mène aux deux terrasses. Sur l’une d’entre elles se dresse un Skyspace de James Turrell, sorte de cube blanc au plafond percé d’un carré qui permet de contempler le ciel. Là, au quatrième étage, le visiteur bénéficie d’une vue panoramique sur le fleuve Escaut et la ville, devenue le terrain de jeu de nombreux architectes. Richard Rogers, qui participa à la construction du Centre Pompidou en 1977, y a dessiné le palais de justice, et Zaha Hadid a transformé la maison du port en bâtiment futuriste pointé vers le ciel, composé de 2 000 triangles de verre. Son geste architectural ancre définitivement la ville de Rubens dans le XXIe siècle.

Parmi les collections, « Ik, aan het dromen » (Moi, en rêvant) du plasticien Jan Fabre, né à Anvers en 1958.
Parmi les collections, « Ik, aan het dromen » (Moi, en rêvant) du plasticien Jan Fabre, né à Anvers en 1958. M HKA

M HKA.
Leuvenstraat 32, 2000 Anvers, Belgique.
Ouvert tous les jours de 11 h à 18 h, le jeudi jusqu’à 21 h.

The good concept store La sélection IDEAT