Du « burO » au « restO », trois collections signées Manganèse Éditions

Face à la diversité de ses clients, Manganèse Éditions lance cet hiver trois lignes de mobilier conçues pour tous les combler.

Petite sœur de Saguez & Partners, l’agence de design global qui collabore aussi bien avec la Sncf, le Forum des Halles ou Chanel, Manganèse Éditions aménage depuis 2004 les intérieurs de particuliers, de restaurants ou d’entreprises avec sa propre gamme de mobilier. « À mi-chemin entre le design, l’architecture et la décoration », le bureau de style revient cette hiver avec « trois collections plus urbaines, pensées pour nos quotidiens nomades, entre le burO, le restO, l’hôtel et la maison ».

Idéale pour un repas ou une réunion, la table « Iéna » se décline en mélanimé, en chêne et en bouleau. (À partir de 2 840€).
Idéale pour un repas ou une réunion, la table « Iéna » se décline en mélanimé, en chêne et en bouleau. (À partir de 2 840€). mangan

Pour s’adapter à tous les univers, les trois lignes de mobilier – Cherche-Midi, Trocadéro et Module – multiplient les usages et les choix de matières. Entre une « table d’hôte qui peut devenir table de travail » et « une série d’accessoires malins », les pièces sont aussi pratiques qu’élégantes. A l’image des chaises empilables de la collection Cherche-Midi, parées d’une « pochette de siège » ou d’une poignée en cuir grâce au dessin astucieux de leur structure tubulaire.

Un cuir perforé habille les poignées des chaises « Raspail » et « Babylone ». (À partir de 165€ et 228€).
Un cuir perforé habille les poignées des chaises « Raspail » et « Babylone ». (À partir de 165€ et 228€). manganèse éditions
Les chaises « Vavin » optent pour des une finition tapissée, également disponible en cuir. (À partir de 295€).
Les chaises « Vavin » optent pour des une finition tapissée, également disponible en cuir. (À partir de 295€). manganèse éditions

Des finitions soignées qui prennent encore de l’ampleur avec la table Bistro Odeon. Disponible en terrazzo noir, blanc ou vert, son plateau cerné de laiton s’accorde avec l’« accroche-sac » discrètement vissé à son piétement métallique. Bien plus massive, la table Iéna mise sur la technologie en intégrant une prise et deux connexions USB, tandis que la ligne Module propose des plateaux carrés ou semi-circulaires faciles à assembler pour s’adapter à tout espace ou événement.

Les tables « Bistro Odéon » existent aussi en format guéridon. (À partir de 280€).
Les tables « Bistro Odéon » existent aussi en format guéridon. (À partir de 280€). manganèse éditions
Les tables « M » de la collection Module s’assemblent pour former tout type de plateaux. ( (À partir de 950€).
Les tables « M » de la collection Module s’assemblent pour former tout type de plateaux. ( (À partir de 950€). manganèse éditions

Une connectivité, une modularité et un raffinement spécialement pensés pour les espaces hybrides – de restauration, de détente ou de réunion – qui composent les bureaux actuels, toujours plus influencés par l’univers domestique. Une ambiance « comme à la maison » qui ne peut que séduire les restaurateurs en quête de clients fidèles. Notamment Pierre-Julien et Grégory Chantzios, propriétaires du restaurant grec Yaya inauguré au mois de juin à Saint-Ouen, au pied des locaux partagés par Manganèse et Saguez & Partners.

Le restaurant grec Yaya, agencé et meublé par Manganèse Éditions.
Le restaurant grec Yaya, agencé et meublé par Manganèse Éditions.

Dans « un cadre ultra-convivial » imaginé par son atelier d’architecture, la maison d’édition a déployé sa collection Manufacture, éditée il y a un cinq ans mais « remise au gôut du jour » cette année avec de nouvelles finitions. Autour des tables Manu qui mêlent l’acier au mélaminé, les fauteuils et les chaises en hêtre s’habillent alors d’un bleu méditerranéen et d’un « jaune capri » qui répondent aux spécialités helléniques servies par le chef Juan Arbelaez.

Les chaises « Manu 00 » se personnalisent grâce à un numéro adhésif. (À partir de 331€).
Les chaises « Manu 00 » se personnalisent grâce à un numéro adhésif. (À partir de 331€).

Un projet réalisé « avec le soutien de Saguez & Partners » et son équipe de 150 personnes. Fondée en 1998 par Olivier Saguez, la firme du designer ne cesse de croître et annonce désormais la création de Saguez & Gomez, une filiale où l’architecte d’intérieur Didier Gomez s’apprête à partager son savoir-faire accumulé dans l’hôtellerie de luxe.

L’architecte d’intérieur Didier Gomez et le designer Olivier Saguez, tout juste associés au sein de Saguez & Gomez.
L’architecte d’intérieur Didier Gomez et le designer Olivier Saguez, tout juste associés au sein de Saguez & Gomez. manganèse éditions

The good concept store La sélection IDEAT