Le street-art de Jordane Saget s’invite sur du mobilier en béton

Pour magnifier l'aspect brut de ses pièces, la maison d'édition Lyon Béton s'associe à Jordane Saget, nouvelle figure montante du street-art français.

Depuis le printemps 2015, le Parisien Jordane Saget dessine des fresques à la craie dans les rues et les couloirs de métro de la capitale. Des compositions abstraites, rapidement repérées par Jean-Charles de Castelbajac ou le galeriste Patrick Seguin, qui habillent maintenant une collection capsule éditée par Lyon Béton.

Table d’appoint « Ligne 5 », 35 x 35 x 40 cm, 684 €.
Table d’appoint « Ligne 5 », 35 x 35 x 40 cm, 684 €.

Les motifs sinueux de l’artiste sont reproduits grâce à une technique d’impression en qualité « Fine Art » sur une console et deux tables éditées en seulement 30 exemplaires issues de la série « Perspective » du studio français, expert dans la conception et la fabrication de mobilier et d’objets d’art en béton.

Table basse « Ligne 6 », 75 x 75 x 30 cm, 1 446 €.
Table basse « Ligne 6 », 75 x 75 x 30 cm, 1 446 €.

Reconnaissables à leurs lignes entrelacées, les œuvres de Jordane Saget s’invitent alors sur d’épais plateaux de béton brut, supportés par un piétement métallique dont « les soudures et des traces d’oxydation sont délibérément apparentes pour renforcer l’aspect industriel ».

Sellette « Ligne 3 », 35 x 35 x 106 cm, 813 €.
Sellette « Ligne 3 », 35 x 35 x 106 cm, 813 €.

Ancien étudiant en philosophie devenu artiste la trentaine passé, après « une période d’introspection et de recherche » et une décennie à enchaîner les petits boulots, Jordane Saget investit également les cadres Frag fabriqués par Lyon Béton dans son matériau fétiche.

« Ligne 15 », 24 x 30 cm, 285 €.
« Ligne 15 », 24 x 30 cm, 285 €.

Une toile idéale pour ses créations plutôt habituées aux façades et aux trottoirs de la rue. Lancé par la firme lyonnaise en association avec Lapiscinegalerie, « spécialiste de l’art urbain depuis 2006 », le concept Frag propose des œuvres originales des « pionniers ou futurs grands noms du Street Art ».

Sur les tables ou les cadres, l’impression Fine Art retranscrit tous les détails du tracé à la craie.
Sur les tables ou les cadres, l’impression Fine Art retranscrit tous les détails du tracé à la craie.

Pochoir, bombe, craie, mosaïque… Toutes les techniques propres à la rue s’adaptent aux cadres de béton et gagnent ainsi les murs de nos intérieurs. Un mariage entre le street-art et le design que Jordane Saget s’apprête désormais à réitérer mais en appliquant cette fois ses dessins sur du verre…

 

The Good Spots Destination Lyon

The good concept store La sélection IDEAT