Découvrez les futures tours jumelles de la Défense

Dans la City parisienne, Christian de Portzamparc va construire les tours Sisters, qui abriteront des bureaux, un hôtel et une multitude de services. Joignant l’une à l’autre, un pont habité culminera à 100 mètres !

Promoteurs et investisseurs se livrent à une concurrence sans merci pour ériger à la Défense des immeubles toujours plus hauts et offrant toujours plus de services. Géant du secteur, Unibail-Rodamco a fait appel à Christian de Portzamparc pour concevoir deux tours jumelles qui s’installeront au cœur du quartier, sur la place Carpeaux.

C’est finalement Christian de Portzamparc qui, missionné par Unibail-Rodamco, est le concepteur de ce projet en remplacement de celui, avorté, de la tour Phare.
C’est finalement Christian de Portzamparc qui, missionné par Unibail-Rodamco, est le concepteur de ce projet en remplacement de celui, avorté, de la tour Phare. L'Autre Image ADCP

Le projet, baptisé Sisters, semble désormais en bonne voie puisque le permis de construire a été délivré. Pourtant, son histoire fut mouvementée. En 2006, un concours réunissant toutes les starchitectes (Jean Nouvel, Rem Koolhaas, Massimiliano Fuksas, Herzog & de Meuron, Norman Foster…) avait été lancé en vue de réaliser la tour Phare sur ce même site. Un projet ultramédiatisé qui avait sous-estimé le pouvoir de la vindicte populaire !

La Tour Phare, projet avorté de 300 mètres de haut signé Thom Mayne.
La Tour Phare, projet avorté de 300 mètres de haut signé Thom Mayne. Thom Mayne / Morphosis

Les riverains, opposés à l’idée de la construction d’un gratte-ciel de 300 mètres de haut à deux pas du CNIT, avaient mis fin aux ambitions d’Unibail-Rodamco, contraint de revoir sa copie. Lauréat malheureux, Thom Mayne a laissé sa place à Christian de Portzamparc, qui s’apprête aujourd’hui à construire non pas une mais deux tours aux dimensions plus raisonnables (219 et 121 mètres), reliées par un pont habité situé à 100 mètres au-dessus du sol. Vue imprenable sur Paris et la Défense garantie !

Les courbes des Sisters rappelleront le CNIT voisin.
Les courbes des Sisters rappelleront le CNIT voisin. L'autre Image - ACDP

Au programme, de la mixité, rien que de la mixité, le nouveau graal de l’immobilier. Un hôtel et des bureaux vont ainsi cohabiter dans l’objectif de créer des synergies inédites. En commun, une piscine, un spa, un sky bar, un restaurant, une terrasse panoramique, un business center, mais aussi des commerces au rez-de-chaussée. En résonance avec la célèbre courbure du CNIT, l’architecte français a imaginé de grandes coques structurelles blanches, signature des tours Sisters. Les travaux démarreront en septembre 2018 pour une livraison prévue à l’horizon 2022.

Les Sisters seront reliées par une passerelle à plus de 100 mètres de hauteur.
Les Sisters seront reliées par une passerelle à plus de 100 mètres de hauteur. L'Autre Image ADCP

 

The Good Spots Destination Île-de-France

The good concept store La sélection IDEAT