Au Mondrian Doha, Marcel Wanders revisite les Mille et une nuits

Ouvert l'automne dernier, le Mondrian Doha est le premier hôtel conçu par le designer néerlandais Marcel Wanders au Moyen-Orient. Le fondateur de Moooi livre une adresse à l'inspiration des Mille et une nuit, en créant plusieurs étages d'appréciation, comme dans le fameux recueil de contes.

De l’or, du cristal et du mobilier XXL : une chose est certaine, le Mondrian Doha ne joue pas la carte de la demi-mesure ! Responsable de son aménagement, Marcel Wanders s’est largement inspiré de l’artisanat de la péninsule arabique, en s’appropriant ses savoir-faire et son imaginaire.

L’escalier en spirale du lobby mène à une plateforme panoramique.
L’escalier en spirale du lobby mène à une plateforme panoramique. DR

Des immenses colonnes ponctuées d’œufs dorés s’érigent dans le lobby tandis que tapis aux motifs orientaux et mosaïques investissent respectivement la salle de bal (baptisée « ballroom ») et le spa Espa.

Côté femmes, le spa Espa joue une partition plus sobre.
Côté femmes, le spa Espa joue une partition plus sobre. DR

« Plusieurs thèmes se superposent dans l’hôtel. Chaque espace individuel raconte son histoire, de façon à que les clients puissent vivre différentes expériences et se fabriquer à leur tour des histoires à partager », détaille le designer.

Alors que côté Homme, le doré est toujours présent.
Alors que côté Homme, le doré est toujours présent. DR

L’opulence règne au Mondrian Doha. Le lobby accueille ses visiteurs à coups de chandeliers en cristal et d’immenses cloches en or alors que des imposantes colonnes s’élèvent jusqu’au plafond, surmonté d’un dôme en vitraux polychromes.

Le dôme du Mondrian Doha.
Le dôme du Mondrian Doha. DR

C’est encore du lobby qu’un ascenseur habillé d’or 24 carats amène directement à la suite Secret Bridal Opal conçue pour les lunes de miel et qu’un escalier en spirale conduit les clients à une plateforme depuis laquelle ils peuvent admirer le paysage.

La suite Secret Bridal Opal du Mondrian Doha et ses arabesques à la sauce Wanders.
La suite Secret Bridal Opal du Mondrian Doha et ses arabesques à la sauce Wanders. DR

Quant au lounge, il prend des allures de cocon où le blanc règne en maître. Entre les versions immaculées de ses sculptures « Tree of life », prennent place de grands chandeliers en cristal suspendus au plafond.

La partie lounge et ses colonnes-arbres.
La partie lounge et ses colonnes-arbres. DR

Au rez-de-chaussée, une salle de bal de 2 000 m2 se cache derrière des grandes portes en bois : un lieu à l’ambiance feutrée mais qui arbore néanmoins des tapis aux motifs flamboyants. L’imaginaire oriental règne, mais dans une version réinterprétée par Wanders. « Nous avons mélangé la culture locale avec un design plus contemporain », confirme le designer amstellodamois. Le bâtiment lui-même, conçu par South West Architecture, est façonné en forme de faucon, une référence à emblème national de l’Emirat.

Le bâtiment du Mondrian Doha a été conçu par le cabinet qatari South West Architecture.
Le bâtiment du Mondrian Doha a été conçu par le cabinet qatari South West Architecture. DR

Un clin d’œil que l’on retrouve à l’intérieur, cette fois sous une forme dorée : dans les chambres (270 en tout) des peintures mais aussi des ornements et des objets de déco reprennent cette forme symbolique.

Le Deluxe loft du Mondrian Doha.
Le Deluxe loft du Mondrian Doha. DR

Mondrian Doha. 
Chambre double à partir de 233 € (1 000 QAR), petit déjeuner compris.
www.mondriandoha.com

The good concept store La sélection IDEAT