Artisan dévoile ses nouveautés 2018

Fabricant et éditeur, Artisan inaugurait la semaine dernière un corner dans un des showrooms de Ligne Roset. L'occasion idéale de dévoiler ses nouveautés 2018.

Depuis cinquante ans qu’elle fabrique du mobilier, la maison Artisan n’a jamais trahi son attachement aux savoir-faire manuels. Spécialisée dans le travail du bois massif, la manufacture bosniaque associe cette année l’« œil pointu » et la « touche invisible » de ses artisans à la créativité du designer Michael Schneider et du studio Says Who. Une collaboration que l’on peut actuellement découvrir au sein du showroom Ligne Roset installé dans le IIIe arrondissement de la capitale.

La table « Alba », à l’esthétique scandinave caractéristique du studio Says Who. A partir de 1 968 €.
La table « Alba », à l’esthétique scandinave caractéristique du studio Says Who. A partir de 1 968 €. artisan

Déjà auteurs de la collection Naru, pensée comme « la quintessence du design danois », Nikolaj Duve and Kasper Meldgaard signent cette fois la table Alba. Une pièce aussi épurée qu’élégante dans laquelle les fondateurs du studio Says Who ont pu exprimer leur « amour pour la simplicité, le minimalisme et la fonctionnalité ». Depuis ses débuts, le duo revisite l’influence héritée des designers des années 1950 à travers des lignes nettement plus contemporaines.

« Alba » est également disponible en cerisier ou en poirier.
« Alba » est également disponible en cerisier ou en poirier. artisan

Toute en courbes, la table entièrement poncée à la main est un véritable manifeste pour l’artisanat. Entre les pieds et le plateau, les assemblages disparaissent pour donner l’impression d’une pièce sculptée d’un seul tenant. Disponible en différentes d’essences, du noyer à l’érable en passant par le chêne naturel ou blanchi, Alba est à l’image de l’ensemble du catalogue Artisan et s’adapte aux dimensions souhaitées pour intégrer tous les espaces.

Avec « Alea », Michael Schneider joue sur l’alternance des pleins et des vides. A partir de 3 710 €.
Avec « Alea », Michael Schneider joue sur l’alternance des pleins et des vides. A partir de 3 710 €. artisan

Tout aussi personnalisable, la commode Alea alterne des rangements ouverts et fermés à superposer ou juxtaposer librement. Spécialement conçu pour être modulable, le meuble de Michael Schneider allie également des finitions naturelles à un bois peint qui habille, si on le souhaite, le fond des étagères. Une liberté de composition et une variété de teintes qui n’est pas sans rappeler la gamme Log, précédemment dessinée par le designer allemand pour Artisan.

La couleur dialogue avec les différentes essences de bois.
La couleur dialogue avec les différentes essences de bois. artisan

Passée du statut de fabricant à celui d’éditeur en 2007, la maison Artisan possède désormais son propre studio de création, une équipe de designers qui présente cette année la chaise Mela. Parée des inégalables tissus Kvadrat, la nouvelle assise et les deux autres nouveautés dévoilées en exclusivité à Paris devraient maintenant faire sensation à l’IMM Cologne, le salon international du meuble qui débute aujourd’hui et auquel IDEAT participe.

Les tissus Kvadrat habillent l’assise et le dossier de la chaise « Mela ». A partir de 1 027 €.
Les tissus Kvadrat habillent l’assise et le dossier de la chaise « Mela ». A partir de 1 027 €. artisan

Ligne Roset Réaumur.
68 rue Réaumur, 75003 Paris.

The good concept store La sélection IDEAT