Guillaume Delvigne s’invite chez Gabriel

Convié par le showroom du fabricant de tissus Gabriel à montrer ses dernières créations, le designer Guillaume Delvigne en profite pour livrer une leçon de style et de confort en quatre actes.

Après des études à l’école de design Nantes-Atlantique et au Politecnico de Milan, Guillaume Delvigne a débuté sa carrière chez Georges Sowden et Marc Newson. Chez ce dernier, il est un jour chargé de repérer les tissus qui habilleront un projet de mobilier. C’est ainsi qu’il fait la connaissance de Gabriel… Derrière ce prénom se cache un fabricant danois de tissus d’ameublement qui a été fondée en 1851 et se fait peu à peu une place au soleil à côté de son compatriote et concurrent Kvadrat.

Dans le showroom parisien, le catalogue s’affiche aux murs…
Dans le showroom parisien, le catalogue s’affiche aux murs… Jean-Christophe Camuset

Une fois devenu designer indépendant, Guillaume Delvigne a continué de travailler avec cette maison scandinave qui propose une grande variété de revêtements textiles de haute qualité. Le showroom parisien Gabriel rend actuellement hommage à cette collaboration au long cours en laissant le designer investir son showroom, situé sur une place historique et secrète, à deux pas du Palais-Royal. Guillaume Delvigne en profite pour montrer ses (nombreuses) nouveautés… Dès l’entrée, on est accueilli par le mobilier développé par Orchid Edition. Ce nouvel éditeur basé près de Lille s’est spécialisé dans le rotin auquel il veut redonner ses lettres de noblesse, mais en modernisant son vocabulaire.

Les pièces de Guillaume Delvigne pour Orchid Edition présentées en avant-première.
Les pièces de Guillaume Delvigne pour Orchid Edition présentées en avant-première. Alexis Narodetzky

Pas encore commercialisée (même si cela ne devrait pas tarder…), un fauteuil, une chaise, un guéridon et un « miroir soleil » sont ici présentés en avant-première. Attention, ces meubles en rotin sont conçus pour un usage en intérieur seulement. Ils seront rejoints au catalogue par des pièces signées Studio AC/AL At Once ou Jean-Michel Policar.

Placés dans la vitrine, les fauteuils Eora (Monolithe Editions) se laissent admirer sous toutes les coutures.
Placés dans la vitrine, les fauteuils Eora (Monolithe Editions) se laissent admirer sous toutes les coutures.

Dans la vitrine, place à différentes variations du fauteuil Eora développé par Delvigne pour Monolithe Editions, autre jeune éditeur français qui a choisi de collaborer avec des designers prometteurs en leur faisant travailler des matériaux nobles. Reconnaissable à son piétement compas en bois massif, Eora est aussi présent au sous-sol.

Pour la collection Chevron, Guillaume Delvigne a opté pour un tissu uni, résistant et confortable.
Pour la collection Chevron, Guillaume Delvigne a opté pour un tissu uni, résistant et confortable. Alexis Narodetzky

Troisième invité, Dasras. Cette maison basée à Laval était initialement spécialisée dans la réalisation de tables en bois mais tout récemment, l’entreprise a diversifié son champ d’action et s’est adressé à Guillaume pour dessiner une table, un bureau, une chaise et une console, tous présentés chez Gabriel au milieu d’autres créations de Guillaume Delvigne pour La Chance, Hermès, ENO…

Au sous-sol du showroom, fauteuils et banquette Georges de Guillaume Delvigne (Hartô).
Au sous-sol du showroom, fauteuils et banquette Georges de Guillaume Delvigne (Hartô). Alexis Narodetzky

Dernier éditeur convié, Hartô, avec qui Delvigne collabore de longue date. Banquette et fauteuil Georges démontrent combien le revêtement textile est primordial pour la qualité et le confort d’un meuble conçu pour le farniente…

Guillaume Delvigne chez Gabriel. 4, place de Valois, 75001 Paris. Jusqu’au vendredi 2 février. De 10 heures à 18 heures.

The good concept store La sélection IDEAT