A Anvers, Muller Van Severen slalome aux frontières de l’art et du design

Six ans après avoir commandité ses premières pièces, la Valerie Traan Gallery d'Anvers reçoit à nouveau le duo Muller Van Severen à l'occasion de Fireworks, une exposition qui présente ses dernières pièces sculpturales où l'échelle du mobilier tend à rejoindre celle de l'architecture. Visite en avant-première.

Formé en 2011 mais déjà adulé à l’international, le duo Muller Van Severen investit pour la quatrième fois la Valerie Traan Gallery avec « Fireworks ». Cette série de paravents ornés d’émaux est à découvrir jusqu’au mois de mars dans cet espace anversois dédié à l’art, l’architecture et au design qui est surtout le lieu qui les a révélés au grand jour.

Les feuilles d’acier divisent l’espace avec une extrême élégance.
Les feuilles d’acier divisent l’espace avec une extrême élégance. MassimoDeCarlo

Respectivement sculptrice et photographe dans leur ancienne vie, Fien Muller et Hannes Van Severen ont conservé une approche expérimentale des formes, à la fois artistique, contemporaine et novatrice, qui cherche à réinventer notre vision de la fonctionnalité. Après leur désormais célèbre Installation S, éditée en 2012, ou les assises Wire S, exposées l’année dernière à la Solo Galerie parisienne, ils s’intéressent une nouvelle  fois au métal pour imaginer un ensemble de « compositions abstraites » en pliant ou en courbant de simples feuilles d’acier.

L’émail vitrifié recouvre le métal pour refléter la lumière et l’espace.
L’émail vitrifié recouvre le métal pour refléter la lumière et l’espace. MassimoDeCarlo

Paré d’un émail vitrifié, choisi pour ses qualités tactiles et la délicatesse qu’il évoque, chaque panneau illustre le goût prononcé que les deux designers nourrissent pour la couleur. De leur lit de jour dessiné pour Kvadrat, à leurs derniers plateaux proposés par Valerie Objects, les associations multicolores se combinent à des lignes pures et géométriques qui dénotent leur fascination pour les sculptures de Donald Judd ou les dessins de Sol LeWitt.

Les paravents sont accompagnés de tables et consoles inédites.
Les paravents sont accompagnés de tables et consoles inédites. MassimoDeCarlo

Cette série dévoilée à Milan lors du dernier salon du meuble s’accompagne de tables inédites. Conçues sur le même principe, elles ont également été manufacturées dans les ateliers de l’Emaillerie Belge, installée à Bruxelles depuis 1923. Des pièces aux finitions impeccables qui, malgré le succès fulgurant de leurs auteurs, sont toujours produites en très petite série. Alors, autant aller les découvrir avant que les collectionneurs ne s’en emparent…

« Fireworks » a précédemment été exposé à la galerie milanaise Massimo De Carlo où ont été prises les photos de cet article.
« Fireworks » a précédemment été exposé à la galerie milanaise Massimo De Carlo où ont été prises les photos de cet article. MassimoDeCarlo

« Fireworks » à la Valerie Traan Gallery, Reyndersstraat 12, 2000 Anvers (Belgique).
Du 1 février au 17 mars, du jeudi au samedi, de 14 heures à 18 heures.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT