Le grand come-back de la Super8

Quelques décennies avant YouTube, la Super8 a permis à chacun de créer ses propres films. Après un retour annoncé en 2016, la mythique caméra de Kodak sera enfin disponible cette année dans une version revue par le designer Yves Béhar.

En 2016, lors du salon CES de Las Vegas, Kodak a fait vibrer à la fois les nostalgiques des seventies et les millenials en annonçant la sortie d’une nouvelle version de sa mythique Super8. Deux ans plus tard, cette caméra iconique débarque enfin dans une version designée par Yves Béhar.

Créée en 1965, la Super8 a permis à toute une génération de s’ouvrir à la vidéo (muette à l’époque…) avant d’être détrônée durant les années 1980 par la VHS. Contrairement à la concurrence, le film 8 mm de la Super8 était doté de perforations sur un seul côté, ce qui améliorait grandement la qualité de l’image et a contribué à son succès populaire. Tombée en désuétude, elle a été exhumée depuis une dizaine d’années par de jeunes réalisateurs désireux de retrouver le grain de l’argentique à moindres frais pour leurs courts-métrages, clips ou films de skate.

La Super8 version 2018 est disponible dans trois design différents.
La Super8 version 2018 est disponible dans trois design différents. Kodak

Sollicité pour dessiner cette nouvelle mouture, Yves Béhar et son studio Fuse project ont créé un boîtier fidèle au jaune Kodak mais qui adopte une forme étudiée : ses huit pans sont un rappel du chiffre de la Super8.

Pour autant, Yves Béhar réfute avoir dessiné une caméra nostalgique. Au contraire, en adjoignant à la Super8 une poignée supérieure en plus de sa crosse et un écran dépliable, il en fait une caméra taillée pour les millenials qui ont craqué pour le grain du modèle original mais veulent aussi bénéficier des multiples avancées technologiques. « Kodak incarne à la fois l’innovation facile d’accès et un certain artisanat du cinéma », explique le designer suisse exilé de longue date en Californie. « J’ai voulu exprimer ces deux aspects à travers cette caméra. Elle est conçue avec des matériaux résistants et une nouvelle ergonomie pour satisfaire tous les fans de la Super8, qu’ils filment de l’action ou des plans plus statiques. »

Un écran orientable permet de détacher son œil du viseur.
Un écran orientable permet de détacher son œil du viseur. Kodak

La nouvelle Super8 utilise ainsi au choix des cartouches de pellicule argentique (dont Kodak a relancé la production il y a peu et qui peuvent stocker jusqu’à 3 minutes 20) ou des cartes SD… Elle est en outre dotée de prises USB et HDMI pour partager plus facilement ses créations. Quant à l’objectif, il est interchangeable, pour adapter un zoom ou un fish-eye. Mais surtout, elle permet enfin de filmer avec le son…

La caméra accepte le film argentique à nouveau fabriqué par Kodak mais aussi des supports numériques…
La caméra accepte le film argentique à nouveau fabriqué par Kodak mais aussi des supports numériques… Kodak

La difficulté pour Kodak a été de reprendre de zéro la conception de cette caméra, tous les savoir-faire en interne ayant disparu depuis la production des dernières caméras Super8 au mitan des années 1980. Le modèle original était ultra robuste, les ingénieurs maison ont donc travaillé pour retrouver cette même solidité, quel que soit le temps dehors. Et pour le développement, Kodak a créé The Darkroom, un laboratoire auquel on envoie ses films qui sont révélés, scannés et mis en ligne pour leur auteur.

La nouvelle Super8 sera disponible dans les mois à venir pour un prix autour de 2 500 €.

The good concept store La sélection IDEAT