Au Design Museum de Londres, une autre vision de la discipline

Réaménagé fin 2016 dans l'ancien Institut du Commonwealth, le Design Museum londonien a triplé sa surface pour mettre en valeur l'étendue de ses collections permanentes. Présentées au sein de l'exposition « Designer, Maker, User », elles illustrent la diversité de la discipline et témoignent de son importance grandissante dans notre quotidien.

Depuis qu’il a déménagé au nord de la Tamise, le Design Museum s’est rapproché des grandes institutions culturelles et des quartiers branchés de Londres. Au carrefour de Notting Hill, Chelsea et Hyde Park, le musée fondé en 1989 à l’initiative de Terence Conran compte désormais élargir son public grâce à une approche globale et pédagogique du design, présentée dans un espace dédié aux collections permanentes et intitulée Designer Maker User.

« Designer, Maker, User » est à découvrir gratuitement au dernier étage du musée, sous les immenses voûtes de béton.
« Designer, Maker, User » est à découvrir gratuitement au dernier étage du musée, sous les immenses voûtes de béton. Gareth Gardner

Réunissant presque 1 000 objets, la scénographie du studio Myerscough connecte les rôles des designer, fabricant et usager pour rendre compte de l’évolution et de la diversité de la discipline au cours des XXe et XXIe siècle. De l’architecture à l’ingénierie en passant par le design graphique, textile ou numérique, l’exposition est aussi exhaustive que ludique grâce à des installations interactives qui invitent le visiteurs à expérimenter.

Le bâtiment a été réaménagé par l’architecte John Pawson.
Le bâtiment a été réaménagé par l’architecte John Pawson. Hufton+Crow

Sans faire de hiérarchie entre une canette de Coca-Cola et la Bible, un mur nous accueille en réunissant les objets les plus « importants » suggérés par près de 500 anonymes. Une démonstration des liens intimes qui peuvent s’établir avec les produits les plus banals et qui contrebalance l’importance donnée aux pièces que l’on trouve habituellement dans ce genre de musées, rares et sculpturales, mais détachées de notre quotidien.

A l’entrée, un mur animé fait alterner les mots « Designer », « Maker », « User ».
A l’entrée, un mur animé fait alterner les mots « Designer », « Maker », « User ». Hufton+Crow

Conçue d’après la phrase de l’architecte italien Ernesto Rogers (« D’une cuillère à la ville »), l’exposition démontre l’omniprésence du design dans nos vies en évoquant toutes les échelles de projets possibles. Les maquettes de Zaha Hadid côtoient ainsi la cuillère Su’p de 4c Design, développée pour les malades d’Alzheimer, ou les signalétiques imaginées dès les années 1930 pour la circulation routière et les plans de métro.

Panneau de signalisation de Jock Kinneir et Margaret Calvert.
Panneau de signalisation de Jock Kinneir et Margaret Calvert. design museum

Du fordisme à l’impression 3D, l’exposition s’intéresse aux évolutions techniques développées par les fabricants et à leur influence sur le travail des designers ou la pratique des usagers. Notamment leur modes de communication, totalement bouleversés depuis l’arrivée des produits Braun et Sony, à l’esthétique minimaliste et technologique dont Apple s’est ensuite emparée pour mettre au point son design.

Moule de la chaise « 14 » développée par Gebrüder Thonet dans les années 1850.
Moule de la chaise « 14 » développée par Gebrüder Thonet dans les années 1850. design museum

A chaque fois, les produits courants sont au centre de l’exposition et témoignent de l’ambition vulgarisatrice du musée, désormais installé au cœur du quartier de Kensington. Plus proche de la gare Saint-Pancras, il l’est aussi de la capitale parisienne, reliée en à peine 2 h 15 grâce à l’Eurostar…

Tourne-disque radio « Phonosuper SK5 » d’Hans Gugelot et Dieter Rams pour Braun (1956).
Tourne-disque radio « Phonosuper SK5 » d’Hans Gugelot et Dieter Rams pour Braun (1956). design museum

> « Designer, Maker, User », une exposition permanente du Design Museum. 224-238 Kensington High Street, Londres W8 6AG.
> Entrée gratuite, tous les jours de 10 heures à 18 heures.

Y aller

Eurostar assure jusqu’à 21 liaisons quotidiennes de Paris Gare du Nord à Londres St Pancras International. D’une durée de 2h15, l’aller simple est disponible à partir de 39 € et offre de nombreux avantages : L’enregistrement rapide 30 minutes avant l’embarquement, le voyage gratuit pour les enfants de moins de quatre ans et aucune restriction de poids appliquée sur les bagages.

Avec la classe Business Premier, profitez d’ un enregistrement réduit à 10 minutes, d’une flexibilité totale des billets, d’un accès aux Salons Business en gare, des prises de courant électrique et des magazines dans le train, ainsi que des menus gourmets élaborés par le chef français étoilé Raymond Blanc servie à la place.

Grâce au programme 2 for 1, les voyageurs peuvent bénéficier de deux entrées pour le prix d’une dans les expositions payantes de neuf des plus grands musées à Londres : Tate Modern, Tate Britain, Science Museum, Victoria & Albert Museum, The National Gallery, The National Portrait Gallery, Royal Academy of Arts, British Museum, British Library.

 

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT