The Pot : l’icône oubliée d’Arne Jacobsen fait son retour

On ne sait pas tout d'Arne Jacobsen… Pour son chef-d'œuvre, l'hôtel SAS de Copenhague, le designer a aussi créé The Pot, un fauteuil bas très confortable que Fritz Hansen s'est décidé à rééditer à l'occasion des 50 ans de ce bâtiment fondateur.

Pour tous les fans de design scandinave, 2018 est une année spéciale… On célèbre en effet le 50e anniversaire du SAS Royal Hotel de Copenhague, auquel Arne Jacobsen (1902-1971) consacra cinq années de sa vie, dessinant le bâtiment mais aussi les aménagements intérieurs et le mobilier, jusqu’aux poignées de portes…

De gauche à droite, fauteuils Egg, Swann et The Pot, le trio gagnant d’Arne Jacobsen au SAS (Fritz Hansen).
De gauche à droite, fauteuils Egg, Swann et The Pot, le trio gagnant d’Arne Jacobsen au SAS (Fritz Hansen). Fritz Hansen

Les assises qu’il a créées pour le SAS sont aujourd’hui parmi les plus iconiques du design scandinave, comme le fauteuil Egg ou la chaise Swann. Cependant, Fritz Hansen, qui édite toujours les créations d’Arne Jacobsen, avait laissé de côté la Gryden depuis 1967. Derrière ce nom de baptême, qui signifie « marmite » en danois, se cache un fauteuil dessiné pour équiper le bar Orchid du SAS et son jardin d’hiver ainsi que les petits salons devant les ascenseurs. Basse et profonde, elle mise tout sur le confort, même si ses lignes sont à l’époque moins novatrices que les autres créations de l’architecte et designer.

Fauteuils The Pot dans le bar Orchid de l’hôtel SAS.
Fauteuils The Pot dans le bar Orchid de l’hôtel SAS. Fritz Hansen

Pour commémorer les 50 ans des stars de son catalogue, Fritz Hansen a donc décidé de rééditer le fauteuil Gryden, qui a été rebaptisé The Pot pour sa commercialisation à l’international. « A mes yeux, c’est l’une des créations les plus légères de Jacobsen, comme une feuille prise dans le vent », s’enthousiasme Christian Andersen, directeur du design de Fritz Hansen. « La version 2018 est un hommage à la face la plus modeste d’Arne Jacobsen et une superbe illustration du “Less is more”… »

The Pot dans sa version habillée de tissu rose pâle.
The Pot dans sa version habillée de tissu rose pâle. Fritz Hansen

Si The Pot est en tout point identique au modèle dessiné par Jacobsen en 1959, l’éditeur danois a pris quelques libertés avec le matériaux afin de les adapter aux exigences de l’époque. Le fauteuil est ainsi habillé au choix de cuir ou de tissu. Les couleurs de ces revêtements mélangent teintes d’époque et d’autres nettement plus contemporaines.

The Pot au milieu des autres assises créées pour l’hôtel SAS de Copenhague.
The Pot au milieu des autres assises créées pour l’hôtel SAS de Copenhague. Fritz Hansen

Comme beaucoup de chaises de Jacobsen, The Pot avait à l’époque été déclinée en canapé pour le SAS mais seuls quelques exemplaires ont été fabriqués par Fritz Hansen, ce qui en fait sans doute un des modèles les plus recherchés du designer danois.

La suite 606 du SAS Radisson Blu de Copenhague, laissée dans son jus de la fin des fifties.
La suite 606 du SAS Radisson Blu de Copenhague, laissée dans son jus de la fin des fifties. Radisson

Du haut de ses 70 mètres, le SAS Royal Hotel, désormais rebaptisé Radisson Blue Royal Hotel, domine toujours Copenhague et le quartier de Vesterbro. L’une de ses chambres, la 606, a été conservée dans son jus « jacobsenien ». Avis aux amateurs…

The Pot est d’ores et déjà disponible chez Fritz Hansen, à partir de 1 367 €.

Fauteuils Swann et The Pot entourant un canapé Lune signé Jaime Hayon.
Fauteuils Swann et The Pot entourant un canapé Lune signé Jaime Hayon. Fritz Hansen

The good concept store La sélection IDEAT