Magic Circus : Deuxième salve pour l’éditeur de luminaires qui monte

Deux ans après leur première gamme de luminaires, les éditions Magic Circus dévoilent une nouvelle collection qui mêle inspirations nostalgiques et asiatiques.

Lancées en 2015 par Marie-Lise Féry, auparavant galeriste d’antiquités à Lyon, les éditions Magic Circus reviennent cet hiver avec une collection toujours dédiée à l’univers de la lumière. « Empreinte de références asiatiques mâtinées de style Art Nouveau », la gamme de luminaires associe le travail du verre à celui du laiton dans la continuité des premières pièces à l’origine du succès de cette jeune maison.

Triple suspension « China 03 » en version gris opale.
Triple suspension « China 03 » en version gris opale. Pierrick Verny
Lampe de table « China 07 », en version gris opale.
Lampe de table « China 07 », en version gris opale. Pierrick Verny

De la lampe de table au triple lustre, la « Collection 02 » se décline sous toutes les typologies à travers une série de lampadaires, plafonniers, suspensions et appliques aux formats parfois impressionnants. Une singularité particulièrement appréciée des décorateurs et architectes d’intérieurs. Notamment Michael Malapert, adepte du Lustre 04, précédemment édité et suspendu au dessus du bar de la brasserie Mon Coco, tout juste aménagée par ses soins à Paris, face à la place de la République.

Les appliques « China 07 » mesurent près d’1,5 mètres de haut.
Les appliques « China 07 » mesurent près d’1,5 mètres de haut. Pierrick Verny

Inspiré des lanternes chinoises, chaque luminaire se pare d’un diffuseur en verre opalescent soufflé à la bouche. Sculptées par une scie à diamants, leurs stries rappellent la texture du papier et provoquent des reflets étonnants, amplifiés par une subtile palette de tons poudrés. Un effet également accentué par l’impasse faite sur le conventionnel sablage du verre, ce qui a l’avantage d’intensifier les contrastes entre les reliefs mats et brillants tout en assumant pleinement les traces du travail effectué par les artisans dans les environs de Prague.

Plafonnier « China 07 », en version vert de jade.
Plafonnier « China 07 », en version vert de jade. Pierrick Verny

Entièrement façonnées à la main, les pièces arborent des lignes sinueuses, aussi « fragiles et poétiques » que « florales et sculpturales ». Une esthétique typique de l’Art Nouveau apparu à la fin du XIXe siècle et qui confère à la collection un charme nostalgique qui pourrait presque paraître désuet au sein d’un intérieur contemporain. Pourtant, comme le soulignait la mère de Marie-Lise Féry, « quand un objet a une âme, il trouve toujours sa place ! »

Lustre « China 10 », en version ivoire.
Lustre « China 10 », en version ivoire. Pierrick Verny

 

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT