Céramique : Pierre Favresse, un Français au chevet de Lladro

Fraîchement nommé directeur artistique de Lladro, le designer Pierre Favresse décrit les orientations que va prendre l’iconique fabricant de porcelaine espagnol dans les mois à venir.

Il y a quelques années, Jaime Hayon avait fait sensation avec des bonhommes en porcelaine colorée dotés d’oreilles démesurées. Cette série avait attiré l’attention du petit monde de la déco sur le fabricant espagnol Lladro. Fondée à Valence il y a soixante ans, cette manufacture était traditionnellement versée dans la réalisation de personnages plutôt kitsch. Malgré l’intérêt suscitée par cette collaboration explosive, elle n’avait pas été suivie d’effet et la marque était retombée dans une certaine torpeur créative…

Figurine The Lover III de Jaime Hayon pour Lladro (2008).
Figurine The Lover III de Jaime Hayon pour Lladro (2008). lladro

Jusqu’au rachat de Lladro il y a un an par un fonds de pension de Barcelone. Les nouveaux propriétaires ont rapidement décidé de moderniser le style et les thématiques du catalogue. Ils réunissent alors une « task force » pour revivifier la marque. Dans ce casting soigneusement élaboré, on trouve des anciens de la griffe féminine Escada ou de Hermès.

Malgré le changement de direction artistique, la manufacture continuera de produire ses pièces classiques prisées notamment des Américains et Indiens.
Malgré le changement de direction artistique, la manufacture continuera de produire ses pièces classiques prisées notamment des Américains et Indiens. lladro

« Nous avons pour mission de moderniser et diversifier l’entreprise », précise le Français Pierre Favresse, tout juste nommé directeur artistique du porcelainier. Au programme, une incursion assumée vers l’art de vivre. Bien sûr, l’équipe conservera la partie classique puisqu’il y a toujours un marché pour ces danseuses et autres poupées au teint pastel. « Il faut continuer à parler à ces clients qui ont fait le succès de Lladro, notamment en Inde et aux Etats-Unis dans les années 90, mais il faut aussi se tourner vers les plus jeunes, en s’inspirant de ce qu’avait fait Jaime Hayon, tout en s’appuyant sur l’excellente qualité de la fabrique de cette belle endormie : le savoir-faire de la porcelaine et des couleurs. Pour cela, nous allons notamment faire appel à des designers pour revenir dans le sillage du design et imaginer une collection de produits fonctionnels comme les luminaires. »

Mise en scène des produits maison dans un esprit Memphis.
Mise en scène des produits maison dans un esprit Memphis. lladro

Pas de pièces minimalistes car Lladro entend bien conserver son ADN constituée de produits sculpturaux et ornementaux, mais traités avec un regard plus contemporain… Le chantier est désormais lancé avec un résultat attendu dans un an, le temps que les produits conçus sous la direction de Pierre Favresse sortent de la manufacture. Au salon maison & Objet, où nous l’avons croisé, celui-ci a néanmoins sélectionné certaines pièces imaginées avant son arrivée par la nouvelle équipe : la collection de lampes Jamz en porcelaine et métal, inspirée de la musique, au style étonnamment épuré…

Lampe de chevet Jamz.
Lampe de chevet Jamz. lladro

The good concept store La sélection IDEAT