Igloo, le fauteuil cocon pour s’isoler du brouhaha

Présenté par Desio lors du dernier salon Maison&Objet, le fauteuil « Igloo » du designer Didier Versavel offre un peu de répit au milieu de l'agitation de n'importe quel espace public.

Editeur et fabricant d’assises entièrement réalisées en France, Desio dévoile cette saison la gamme Igloo. Une « collection d’abris pour open space » qui fait suite aux précédentes collaborations de cette maison installée en Corrèze depuis vingt-cinq ans avec le designer Didier Versavel.

« Igloo », un cocon sonore qui s’étire à 1,65m de haut.
« Igloo », un cocon sonore qui s’étire à 1,65m de haut. Desio x Didier

Auteur d’un premier fauteuil en 2010, d’un système d’assises modulaires honoré du Label Via en 2011, ou encore d’un siège grand confort agrémenté d’une couette en plumes, le designer, qui est à la tête de son agence depuis 2006, signe son huitième projet pour Desio, deux ans après les canapés et les paravents acoustiques Log, déjà conçus pour agencer des espaces de convivialité et d’intimité dans des lieux destinés à accueillir du public.

Aussi bien pensée pour le lounge d’un aéroport que d’un hôtel, la coque repose sur un socle en métal agrémenté d’une tablette.
Aussi bien pensée pour le lounge d’un aéroport que d’un hôtel, la coque repose sur un socle en métal agrémenté d’une tablette. Desio x Didier Versavel

Avec son Igloo, Didier Versavel s’attaque une nouvelle fois au bruit grâce à un caisson de forme oblongue inspirée des modèles à coque des années 50 et 60, à l’image du fauteuil Egg d’Arne Jacobsen ou de la Ball Chair d’Eero Aarnio. Encadrant l’assise, ses épaisses parois tapissées amoindrissent les sons qui s’échappent d’une conversation pour en garantir la confidentialité. Un habitacle digne d’une micro-architecture qui dessine un sous-espace dans n’importe quel environnement pour se couper de l’agitation d’un open-space ou d’une salle d’attente.

Disponible en 70 cm ou 140 cm de largeur, « Igloo » se décline également dans un fauteuil aux dimensions plus compactes.
Disponible en 70 cm ou 140 cm de largeur, « Igloo » se décline également dans un fauteuil aux dimensions plus compactes. Desio x Didier Versavel

Lové entre ses courbes, l’Igloo devient le refuge idéal pour travailler avec une prise et une tablette intégrées. Il peut être installé seul ou déployé dans ses deux déclinaisons tandis qu’une troisième version, plus classique, arbore les dimensions d’un fauteuil conventionnel tout en restant fidèle au dessin sculptural d’origine et sa généreuse assise demi-cylindrique.

Les angles du motif répondent aux courbes du fauteuil.
Les angles du motif répondent aux courbes du fauteuil. Desio x Didier Versavel

Une géométrie assumée, y compris au niveau textile avec un motif pixellisé dont les multiples angles droits et les teintes contrastées, revigorées par un orange vif, rappellent l’univers des premiers jeux d’arcade. Issu des collections de l’éditeur britannique Kirkby Design, le tissu peut également laisser place à une version uniformément verte, cette fois proposée par Gabriel, le fabricant danois qui vient tout juste de collaborer avec le designer Guillaume Delvigne.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT