Cinna dévoile les lauréats du concours Révélateur de Talents

Annoncés par Cinna, les lauréats du concours Révélateur de Talents rejoindront peut-être les 70 créateurs avec qui la marque collabore.

Lancé en 2006 par Cinna, le concours Révélateur de Talents invite les créateurs français et étrangers de moins de trente ans à imaginer un projet à partir d’un thème, d’un objet ou d’une matière imposés. Pour cette onzième édition, les participants ont eu le choix entre concevoir un canapé-lit et un accessoire de décoration. Deux catégories de produits dont la marque du groupe Ligne Roset vient de dévoiler les lauréats, départagés par un jury d’experts ainsi qu’un prix du public.

Premier Prix du Jury et du Public, le canapé–lit « Shell » de Léo Dubreil et Baptiste Pilato.
Premier Prix du Jury et du Public, le canapé–lit « Shell » de Léo Dubreil et Baptiste Pilato. cinna

Avec le canapé-lit Shell, Léo Dubreil et Baptiste Pilato remportent à la fois le prix des internautes et celui décerné par les designers Philippe Nigro, Eric Jourdan et Pierre Charpin, aux côtés de Michel Roset, président de Cinna. Une unanimité rare que ces derniers expliquent par des « finitions soignées et son apparente légèreté », idéales pour composer un « îlot de détente » au milieu d’une pièce.

Les accoudoirs de l’assise et les rebords du dossier dessinent des têtes de lit une fois le canapé déplié.
Les accoudoirs de l’assise et les rebords du dossier dessinent des têtes de lit une fois le canapé déplié. cinna

Tout juste diplômé, le duo strasbourgeois arrive ainsi devant Hugo Hagenbach, Arthur Daragon et Gaston Lobet. Respectivement collaborateurs de l’Arro Studio, l’Eliumstudio et Jean Nouvel Design, ils signent le canapé-lit Gustave, aux deux grandes plaques de métal perforées, simplement maintenues par un système de sangles.

« Gustave » d’Hugo Hagenbach, Arthur Daragon et Gaston Lobet remporte le deuxième Prix du Jury.
« Gustave » d’Hugo Hagenbach, Arthur Daragon et Gaston Lobet remporte le deuxième Prix du Jury. cinna

Dans la section accessoires de décoration, le jury a choisi de récompenser les vases et vides-poches Tasso de Mathieu Delacroix. Réalisés à partir de simples tasseaux, les récipients de cet ancien élève de la Nagoya City University of Design jouent sur le contraste entre une partie finement ciselée et un socle massif, presque « archaïque ».

Vide-poche et vase « Tasso » de Mathieu Delacroix, couronné du Premier Prix du Jury dans la catégorie accessoires de décoration.
Vide-poche et vase « Tasso » de Mathieu Delacroix, couronné du Premier Prix du Jury dans la catégorie accessoires de décoration. cinna

Une réinterprétation du bois tourné qui lui vaut de devancer les architectes Quentin Biry et Ombeline Jaulin, lauréats du deuxième prix avec Balade Intérieure. Une lampe sans fil, inspirée par celles des garagistes, qui se détache de son support et chargeur mural pour investir toutes les pièces de la maison.

Lampe « Balade Intérieure » de Quentin Biry et Ombeline Jaulin, deuxième Prix du Jury.
Lampe « Balade Intérieure » de Quentin Biry et Ombeline Jaulin, deuxième Prix du Jury. cinna

Vainqueur du Prix du Public, Jean-Baptiste Vigneron traduit quant à lui « la fascination de l’Homme pour le feu » avec la lampe Vulcain. En frêne carbonisé, ses finitions révèlent le veinage du bois dans une palette de noirs intenses, illuminés par une gerbe de filaments incandescents dont l’intensité de « l’éruption » se contrôle à l’aide d’un variateur.

Lampe « Vulcain » de Jean-Baptiste Vigneron, lauréat du Prix du Public.
Lampe « Vulcain » de Jean-Baptiste Vigneron, lauréat du Prix du Public. cinna

Reste maintenant à savoir lesquels de ces projets Cinna a l’intention d’éditer…

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT