Québec & Montréal : au fil du Saint-Laurent

Long de 1 140 km, le fleuve Saint-Laurent relie les Grands Lacs américains à l’océan Atlantique. Découvert et baptisé par le navigateur Jacques Cartier en 1535, il est aux origines mêmes de la fondation des villes de Québec et de Montréal. Quel plus bel hommage lui rendre que d’emprunter ses rives pour partir à la conquête de la Belle Province ?

JOURS 5 & 6 : QUÉBEC
Depuis Montréal, deux chemins mènent à la ville de Québec : la Highway 40, trois heures de route insipide mais directe, ou le chemin du Roy, première route carrossée (1660) de la Nouvelle-France.

Le village de Champlain offre bien plus que le seul charme de son architecture.
Le village de Champlain offre bien plus que le seul charme de son architecture. Antoine Lorgnier

À l’époque, quatre jours de cheval étaient nécessaires. Le trajet agit désormais comme une machine à remonter le temps. Architectures en bois, façades colorées, rues tranquilles aux noms français… les villages de Repentigny, Saint-Sulpice, Lavaltrie, Champlain ou Cap-Santé ont gardé leurs charmes. Québec en est la juste conclusion. Fondée le 3 juillet 1608 par Samuel de Champlain, la capitale de la province, l’une des plus anciennes villes d’Amérique du Nord, doit son succès touristique à un Anglais, lord Dufferin, gouverneur général du Canada.

Le quartier historique est comme un voyage dans le temps grâce à sa restauration parfaite.
Le quartier historique est comme un voyage dans le temps grâce à sa restauration parfaite. Antoine Lorgnier

En 1872, il ordonne de relever les remparts et de construire la terrasse qui surplombe le fleuve et porte désormais son nom. S’y greffe, en 1892, le château Frontenac (un hôtel de style château) dont la silhouette altière est célèbre dans le monde entier. Depuis, la ville ne désemplit pas. Presque trop bien rénovée, elle a quelque chose d’irréel. Enserrée dans ses remparts, la haute ville bénéficie de la vue sur le fleuve. Pour briser la nostalgie des vieilles pierres, allez au musée national des Beaux-Arts ! Son nouveau pavillon (2016) est l’œuvre de Rem Koolhaas (OMA) et Provencher Roy&Associés (Québec). Le jardin de sculptures est un régal pour les yeux, à deux pas du parc des Champs-de-Bataille, site du Festival d’été.

Le château Frontenac, à Québec (la ville) : une attraction pour ceux qui accostent au nouveau terminal du port.
Le château Frontenac, à Québec (la ville) : une attraction pour ceux qui accostent au nouveau terminal du port. Antoine Lorgnier

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT