Road-trip au bord de la mer Baltique

Inscrites au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 2002, les villes hanséatiques de Wismar et de Stralsund témoignent d’une prospérité qui, jadis, régna sur la mer Baltique et le nord de l’Europe. Outre les maisons à pignon des riches commerçants, cette prospérité donna naissance à de nombreux édifices religieux de style gothique, construits en brique rouge, qui se découvrent au gré de routes entre terre et mer. Une balade vivifiante qui autorise la baignade en été. IDEAT vous emmène en road-trip !

Jours 1 & 2 : Wismar
Matthias est au rendez-vous à l’aéroport de Hambourg. Dans le parking, il m’explique le fonctionnement de mon Combi Volkswagen T6 avec lequel je vais partir à la découverte des villes hanséatiques du nord de l’Allemagne. L’affaire de quelques minutes en fait et, une heure de route plus tard, de suis face à la mer Baltique, sur les quais du port de Wismar. C’est ici que, vers 1241, la Hanse, alliance commerciale de près de 200 villes et ports de la Baltique et de la mer du Nord, prit son réel essor.

Les maisons à pignon de Wismar témoignent de la prospérité passée de la ville.
Les maisons à pignon de Wismar témoignent de la prospérité passée de la ville. Antoine Lorgnier

La ville de Wismar a conservé son organisation originelle, un port bien protégé, relié au centre-ville par un réseau de canaux – dont seul subsiste le Grube – bordés d’entrepôts et de maisons cossues dans lesquels s’entassaient les fûts de vins français, espagnols ou italiens. Ce commerce très lucratif permit la construction de plusieurs églises de style gothique, dont celle de Saint-Nicolas, l’une des plus grandes d’Allemagne.

A Wismar, même les maisons à colombages sont en briques.
A Wismar, même les maisons à colombages sont en briques. Antoine Lorgnier

La particularité de ces édifices est qu’ils sont bâtis en brique rouge, une technique importée d’Italie par les moines cisterciens. Ces derniers en firent une production quasi industrielle en en standardisant la taille (30 x 15 x 9,5 cm). Tout cela est fort bien expliqué à la Welt-Erbe-Haus (maison du patrimoine mondial) qui résume à elle seule toute l’histoire de Wismar, du Moyen Âge à nos jours.

Le port de Wismar est encore l’un des plus actifs de la Baltique.
Le port de Wismar est encore l’un des plus actifs de la Baltique. Antoine Lorgnier

À FAIRE

Prora
Dans ce complexe en pleine restauration, deux lieux sont à visiter avant leur disparition programmée par l’avancée des promoteurs. Tout d’abord, le Dokumentationzentrum (centre de documentation) qui retrace toute l’histoire de ce projet de station balnéaire voulu par Adolf Hitler en 1938 avec force archives et photos. Et, ensuite, le KulturKunststatt Prora, un musée privé occupant plusieurs niveaux, avec chacun son thème : la richesse naturelle de Rügen, son histoire, le quotidien des soldats de l’ex-RDA en poste ici, les œuvres des peintres locaux… Ces deux lieuxde mémoire se situent dans le bloc 3.
Kulturkunststatt.de

Les routes du pays des briques rouges
L’office de tourisme de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale a publié une brochure détaillant 16 routes menant aux plus beaux bâtiments, de style gothique essentiellement, construits en brique rouge. Outre les églises des villes hanséatiques, ces itinéraires vous guident à la rencontre des villages de l’intérieur, des monastères perdus dans les forêts et des nombreux châteaux forts qui parsèment le Land.
Brochure à retrouver sur Auf-nach-mv.de

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT