L’Atomium de Bruxelles fête ses 60 ans avec trois expositions

Entre concerts et expositions, l'Atomium bruxellois profite de son 60e anniversaire pour nous faire revivre l'atmosphère bouillonnante de l'exposition universelle qui l'a vu naître.

Symbole de modernité pour tout un pays, l’Atomium de Bruxelles entame à partir du 23 mars une année de jubilé pour célébrer son soixantième anniversaire. Totem de l’Expo 58, la première exposition universelle depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’édifice s’associe à l’ADAM Brussels Design Museum pour présenter « Galaxy 58 », trois expositions simultanées qui replongent les visiteurs dans l’esprit humaniste et créatif de cette page unique de l’histoire belge.

L’exposition universelle s’est tenue du 11 avril au 19 octobre 1958.
L’exposition universelle s’est tenue du 11 avril au 19 octobre 1958. © Expo58

Représentant un cristal de fer agrandi 165 milliards de fois, l’œuvre de l’ingénieur André Waterkein illustre à l’époque une vision positive du progrès technique et scientifique apporté par l’utilisation pacifique de l’énergie atomique, de la production d’électricité à l’invention des scanners médicaux. Conçu pour être visible uniquement le temps de la manifestation internationale, l’Atomium est finalement sauvegardé au regard de sa popularité et de son succès fulgurant auprès des visiteurs.

Recouverte d’Inox, la structure géante a vite conquis le cœur des Bruxellois.
Recouverte d’Inox, la structure géante a vite conquis le cœur des Bruxellois. © Ethem Pekin

A l’intérieur des sphères aménagées à l’origine par les architectes André et Jean Polak, « People of 58 » vient compléter l’exposition permanente de l’Atomium avec des vidéos, photographies et objets d’archives qui rendent compte de l’intérêt et de la diversité de la population attirée par l’événement. Qu’il s’agisse de bonnes sœurs ou d’élèves en culotte courte, l’effervescence avait touché toutes les couches de la société, comme le relate cet accrochage conçu par l’ADAM en collaboration avec le Musée Mode et Dentelle.

Les pavillons de l’Expo 58 attiraient tous les publics…
Les pavillons de l’Expo 58 attiraient tous les publics… © Steve Fasnacht

Au pied de l’Atomium, le Musée du design expose « Podium 58 », un passage en revue des tenues les plus endimanchées ou insolites portées dans les avenues de l’Expo, aux cotés d’habits du quotidien qui témoignent de la disparition du carcan vestimentaire des années 1950. En mode comme en graphisme, la créativité se libère jusqu’à faire apparaître de nouveaux courants artistiques. Avec Graphic 58, l’institution revient ainsi sur les formes, les couleurs et les textures novatrices des affiches qui donnent naissance à ce que l’on surnomme alors le « style Expo ».

Une des nombreuses affiches conçues pour l’exposition universelle.
Une des nombreuses affiches conçues pour l’exposition universelle. © Archives de la Ville de Bruxelles

Une immersion dans l’année 1958, dont les amateurs de mobilier et de décoration peuvent également s’imprégner grâce à une brocante vintage organisée les 28 et 29 avril, avant une seconde vente au mois de novembre à l’initiative du Brussels Design Market.

Deux robes à retrouver au sein de l’exposition Podium 58.
Deux robes à retrouver au sein de l’exposition Podium 58. © Photo Dohet Peeters © Musée Mode & Dentelle de la Ville de Bruxelles

> Exposition « People of 58 » à l’Atomium. Square de l’Atomium, 1020 Bruxelles, Belgique.
Du 23 mars 2018 au 13 janvier 2019.

> Exposition « Podium 58 » à l’ADAM Brussels Design Museum. Place de Belgique, 1020 Bruxelles, Belgique.
Du 23 mars 2018 au 2 septembre 2019.

> Exposition « Graphic 58 » à l’ADAM Brussels Design Museum. Place de Belgique, 1020 Bruxelles, Belgique.
Du 23 mars 2018 au 13 janvier 2019.

Programme complet ici.

The good concept store La sélection IDEAT