Design Parade 2018, le festival estival de la Villa Noailles se dévoile

Organisé chaque été par la villa Noailles, le festival Design Parade profite des premiers jours du printemps pour annoncer la couleur de l'édition 2018.

Dédiée à la création contemporaine depuis sa reconversion en centre d’art, la villa Noailles a choisi le Palais de Tokyo pour révéler la programmation et les membres du jury de la treizième édition de Design Parade, son festival international de design et d’architecture d’intérieur, organisé dans le Var du 28 juin au 1er juillet 2018.

Le bâtiment de Robert Mallet-Stevens, édifié entre 1924 et 1932 pour Charles et Marie-Laure de Noailles.
Le bâtiment de Robert Mallet-Stevens, édifié entre 1924 et 1932 pour Charles et Marie-Laure de Noailles. Olivier Amsellem

Partagé entre Hyères, pour le design, et Toulon, pour l’architecture d’intérieur, l’événement permet d’aborder tous les aspects des arts décoratifs contemporains à travers une série d’expositions et un concours dédié à chacune des deux disciplines. Une vitrine de choix pour les jeunes équipes d’architectes et de designers, sélectionnées dans chaque catégorie par des professionnels aussi renommés que Mathieu Lehanneur, José Levy, Vincent Darré ou les frères Bouroullec.

Pierre Yovanovitch, président du jury de Design Parade Toulon.
Pierre Yovanovitch, président du jury de Design Parade Toulon. Jose Manuel Alorda

Présidé par Pierre Yovanovitch, le jury de Design Parade Toulon s’apprête à départager la nouvelle génération d’architectes d’intérieur. Dix finalistes choisis parmi près de 70 candidatures dont « Le premier critère de sélection était le respect du sujet imposé : Une pièce à vivre dans une villa en bord de Méditerranée. » raconte l’architecte d’intérieur originaire de Nice. « Il s’agissait ensuite de se plonger dans un univers et de se laisser envahir par la personnalité des candidats à travers leurs dossiers. Il faut savoir oublier son propre goût pour aboutir à des sélections intéressantes. »

« Mes choix ont été influencés par la diversité des propositions et leur souffle, du plus abstrait au plus figuratif. » Pierre Yovanovitch.

Avec des personnalités aussi diverses que le plasticien Jean-Michel Othoniel ou le photographe Julien Oppenheim afin de « convier des expertises et regards différents », l’ancien styliste de Pierre Cardin a lui même constitué son jury et attend avec hâte de découvrir les installations conçues pour l’occasion dans l’ancien évêché de la ville. Même principe à Hyères, où dix designers émergents vont présenter leurs travaux dans le bâtiment de Mallet-Stevens. Tabouret, lampe ou objets hybrides, leurs créations doivent cette fois séduire un jury mené par Philippe Malouin.

Philippe Malouin, président du jury de Design Parade Hyères.
Philippe Malouin, président du jury de Design Parade Hyères. Karen Roze

Deux présidents de marque qui auront chacun droit à une exposition monographique. Si l’architecte d’intérieur français et le designer anglo-canadien rendront leur verdict à la fin du festival, ces accrochages seront visibles jusqu’au 30 septembre. A l’image des projets en lice et du reste des expositions, notamment celles consacrées aux lauréats des éditions précédentes ou à l’artisan François Passolunghi et au mobilier en moelle de rotin, présenté dans une scénographie signée Joachim Jirou-Najou.

Lampes « Piton », du designer canadien Tom Chung, en lice pour le concours de Design Parade Hyères.
Lampes « Piton », du designer canadien Tom Chung, en lice pour le concours de Design Parade Hyères. Design Parade
Visualisation de la prochaine installation de Kim Haddou et Florent Dufourcq, en lice pour concours Design Parade Toulon.
Visualisation de la prochaine installation de Kim Haddou et Florent Dufourcq, en lice pour concours Design Parade Toulon. Design Parade

L’occasion aussi d’aller visiter l’Hôtel La Reine Jane sur le front de mer de Hyères. L’établissement des années 1950 a fait appel à 14 designers différents pour rénover chacune de ses chambres. Un concept repris à Grasse par le Moulin des Ribes avec l’exposition 5 Rooms. Tandis qu’un parcours dans les rues de Toulon nous invitera à découvrir le travail de la photographe irlandaise Daragh Soden. Une programmation riche et dense, ponctuée de rencontres, d’ateliers et d’un marché du design, dont toutes les précisions devraient être dévoilées le premier juin.

La villa Noailles détaillera son programme sur son site à partir du premier juin.
La villa Noailles détaillera son programme sur son site à partir du premier juin.

> Design Parade Hyères, à la Villa Noailles.
Montée de Noailles, 83400 Hyères.
Du 29 juin aux 1er juillet 2018.

> Design Parade Toulon, à l’ancien évêché.
69 cours Lafayette, 83200 Toulon.
Du 28 juin au 1er juillet 2018.

Expositions jusqu’au 30 septembre.

The Good Spots Destination Toulon

The good concept store La sélection IDEAT