Poggenpohl dans les starting-blocks pour le salon de Milan

Au Salon du Meuble, qui débute la semaine prochaine, l’éditeur de cuisines allemand Poggenpohl dévoilera ses produits inédits ainsi que sa toute nouvelle image. Cent vingt-six ans après sa fondation, ses cuisines relèvent définitivement de l’architecture d’intérieur et du design et ses innovations techniques s’effacent, comme des détails... mais Dieu n’est-il pas dans les détails ?

Les décorateurs d’intérieur ont du souci à se faire… Il existe de si belles cuisines qu’à peine posées dans une pièce, elles l’aménagent à elles-seules. En fait, les décorateurs eux-mêmes ne sont pas les derniers à prescrire du Poggenpohl. Dans les 450 studios du monde entier de la marque, le label s’affiche en pionnier de la cuisine sur mesure intégrée. La sienne joue l’innovation en faisant de certains de ses modèles des classiques.

Cuisine +Modo de Jorge Pensi.
Cuisine +Modo de Jorge Pensi. Poggenpohl

Ce n’est donc pas un hasard si le label collabore notamment avec Porsche. Dès la fin des années 20, les cuisines de l’ébéniste Friedemir Poggenpohl (1859- 1924) se distinguent par des meubles qui font bloc. À l’époque, caresser leurs surfaces en laqué poli à dix couches revient à effleurer la carrosserie d’une Hispano-Suiza. En 1968, Poggenpohl devient le promoteur des cuisines en bois massif. L’entreprise joue ensuite les éditeurs italiens en suivant les projets expérimentaux du designer Luigi Colani. Depuis 2000, Poggenpohl multiplie les modèles minimalistes, très horizontaux et aussi pratiques que reposants à voir. La cuisine +Modo de l’architecte et designer espagnol Jorge Pensi en est l’incarnation. Elle s’étale comme une plage ; l’évier tient du trou noir et tout est intégré pour dégager l’esprit.

Créativité, robustesse, légèreté, harmonie et luminosité : le designer et architecte Jorge Pensi a intégré tous ces ingrédients dans son modèle +Modo.
Créativité, robustesse, légèreté, harmonie et luminosité : le designer et architecte Jorge Pensi a intégré tous ces ingrédients dans son modèle +Modo. DR

Dans ce cadre dépouillé, les gestes, même banals, prennent une signification accrue. Ranger ses ustensiles ou ses livres de recettes ? Des plateaux rétractables en bois s’en chargent, juste sous le plan de travail. Du coup, malgré ses 13 cm d’épaisseur, il a l’air de flotter dans l’espace. Côté technique, Poggenpohl innove et utilise du carbone en matériau de façade pour résister à la chaleur. La marque allemande évite toujours le côté clinique et froid. On peut faire la cuisine dans un environnement chaleureux sans pour autant donner l’impression d’être un top chef de la télé ! Autant dire que l’on attend avec impatience les nouvelles gammes qui seront dévoilée à partir de mardi 17 avril à Milan au salon Eurocucina. IDEAT sera sur place !


Poggenpohl au Salon du meuble. Du 17 au 22 avril à la Fiera de Milan dans le cadre du salon biennal Eurocucina.

The Good Spots Destination Milan

The good concept store La sélection IDEAT