Vosges : Des designers s’emparent des arts populaires

Le Parc naturel régional des Vosges du Nord instaure un nouveau mode de collaboration entre musée, designer et artisan en lançant une collection de 10 objets qui témoignent autant de l'histoire que des savoir-faire de son territoire.

 

1 musée + 1 designer + 1 artisan = 1 objet, c’est ainsi que le Parc naturel régional des Vosges du Nord résume une démarche pour le moins inédite. Il a en effet invité cinq équipes de designers à s’inspirer des collections de 10 musées répartis sur son territoire pour façonner un objet propre à chaque institution et ainsi composer une ligne d’accessoires 100 % issus de ce territoire.

La collection est 100% artisanale.
La collection est 100% artisanale. Marie Prunier

En collaboration avec des artisans de la région, les V8 designers strasbourgeois ont ainsi détourné les messages du Musée de l’image populaire pour imaginer le pense-bête Mot pour mot, ou les modules du dessous de plat Gazo Gazo à partir des prototypes de gazogènes exposés au Musée Régional de l’Alsace Bossue.

Pense-bête « Mot pout Mot » en sapin, de V8 Designers pour le Musée de l’image populaire – Val de Moder.
Pense-bête « Mot pout Mot » en sapin, de V8 Designers pour le Musée de l’image populaire – Val de Moder. Marie Prunier
Dessous de plat « Gazo Gazo » en bois teinté, de V8 Designers pour le Musée régional de l’Alsace Bossue.
Dessous de plat « Gazo Gazo » en bois teinté, de V8 Designers pour le Musée régional de l’Alsace Bossue. Marie Prunier

Des jeux d’assemblages, dont l’aspect ludique répond à la sculpture mobile du Studio Monsieur, directement puisée dans le logo du Musée du Pétrole, tandis que leur serre-livres et presse-papier Parade s’inspire du Musée de la Bataille du 6 août 1870 et fait enfin cohabiter les parures des casques allemands et français de l’époque.

Sculpture mobile « Stabile » en tôle d’acier, du Studio Monsieur pour le Musée Français du Pétrole.
Sculpture mobile « Stabile » en tôle d’acier, du Studio Monsieur pour le Musée Français du Pétrole. Marie Prunier
Serre-livres et presse-papier « Parade » en céramique, du Studio Monsieur pour le Musée de la bataille du 6 août 1870.
Serre-livres et presse-papier « Parade » en céramique, du Studio Monsieur pour le Musée de la bataille du 6 août 1870. Marie Prunier

Des références historiques forcément nombreuses, dont Ferréol Babin s’empare lui aussi sur de la vaisselle en porcelaine, avec des esquisses à la main fidèles aux thèmes de la vie quotidienne et militaire présentés par le musée de Phalsbourg. Une délicatesse toute en contraste avec son vide-poche Mailloche, conçu pour le Musée du verre et du cristal de Meisenthal, et dérivé de l’outil où les verriers forment la matière en fusion.

Vaisselle « Histoire » en porcelaine, de Ferréol Babin pour le Musée historique et militaire Erckmann-Chatrian.
Vaisselle « Histoire » en porcelaine, de Ferréol Babin pour le Musée historique et militaire Erckmann-Chatrian. Marie Prunier
Vide-poche « Mailloche » en hêtre, de Ferréol Babin pour le Musée du verre et du cristal.
Vide-poche « Mailloche » en hêtre, de Ferréol Babin pour le Musée du verre et du cristal. Marie Prunier

Pour le Musée Westercamp, Claude Saos évoque, lui, le territoire viticole de Wissembourg avec une carafe aux allures de décanteur, avant de miniaturiser l’architecture du château de Wasenbourg en un porte-savon qui rappelle l’activité thermale de Niederbronn-les-Bains, où se trouve aujourd’hui la Maison de l’archéologie.

Carafe « Blöüj » en grès, de Claude Saos pour le Musée Westercamp.
Carafe « Blöüj » en grès, de Claude Saos pour le Musée Westercamp. Marie Prunier
Porte-savon « Wasenbourg » en porcelaine, de Claude Saos pour la Maison de l’archéologie.
Porte-savon « Wasenbourg » en porcelaine, de Claude Saos pour la Maison de l’archéologie. Marie Prunier

Directrices artistiques de l’ensemble du projet, Estelle Fort et Sonia Verguet se sont également prêtées à ce jeu de l’interprétation avec des savons qui « s’amusent de l’aspect salissant du travail de la fonte », en référence au Musée du Fer. Et avec le pichet Métis, où se réconcilient la vie bourgeoise et rurale documentée par le Musée de Bouxwiller, à travers un contenant brut et un couvercle raffiné.

Savons « Passe-moi le savon », d’Estelle Fort & Sonia Verguet pour le Musée historique et industriel Musée du fer.
Savons « Passe-moi le savon », d’Estelle Fort & Sonia Verguet pour le Musée historique et industriel Musée du fer. Marie Prunier
Pichet « Métis » en grès, d’Estelle Fort & Sonia Verguet pour le Musée du Pays de Hanau.
Pichet « Métis » en grès, d’Estelle Fort & Sonia Verguet pour le Musée du Pays de Hanau. Marie Prunier

Cette collection est déjà disponible dans les boutiques des musées partenaires et certains offices de tourisme de la région (Lorentzen, Wissembourg) pour « donner à voir la richesse des Vosges du Nord. ».

The good concept store La sélection IDEAT