Les habits neufs du Salon du Milan 2018

Plus que jamais, la ville de Milan s’associe au Salone del Mobile, qui attire les design lovers de plus en plus nombreux dans les rues de la capitale lombarde. Cette année, Claudio Luti, qui dirige Kartell et le Salone, semble déterminé à tirer le maximum de cette folle semaine quasiment culturelle.

Il y a quelques mois à Milan, Claudio Luti, PDG de l’éditeur Kartell et nouveau président du Salone Del Mobile, a pris la parole devant des journalistes du monde entier afin de présenter sa vision de cet événement devenu le rendez-vous mondial de l’objet. Il a présenté la foire comme un « système » à part entière bien plus qu’un simple rendez-vous commercial. A partir de lundi 16 avril, 300 000 personnes (dont 5 000 journalistes) venus du monde entier et près de 2 000 entreprises (dont 30 % sont étrangères) investissent la ville durant une semaine (du 16 au 21 avril). Ces visiteurs se rendront bien sûr sur le site du salon, dans l’immense parc des expositions Rho Fiera, afin de découvrir les stands des labels de design, mais ils écumeront aussi le centre-ville où le off (baptisé Fuorisalone) multiplie les expositions et événements les plus divers et spectaculaires.

Le président de Kartell et du Salone del mobile Claudio Luti (au centre) lors de la conférence de lancement de l’édition 2018.
Le président de Kartell et du Salone del mobile Claudio Luti (au centre) lors de la conférence de lancement de l’édition 2018. Salone Del Mobile

Dans l’éco-système qu’est devenu le Salone del Mobile, Claudio Luti veut ne pas négliger l’émotion que suscite l’événement auprès de gens qui ne sont pas strictement liés au domaine du business du meuble. Nombreux sont les passionnés et curieux à visiter Milan à cette occasion. Selon le président du Salone, c’est cette superposition d’activités et d’événements qui ouvre les portes d’une ville réputée froide et fait l’intérêt et la spécificité de la manifestation. Pendant une semaine, commerciaux, intellectuels, artistes et designers se pencheront sur la création, l’objet, la qualité et l’innovation. Au fond, le Salone lui-même s’est redésigné comme un projet de créateur. Il n’est pas jusqu’au maire de la ville, Guiseppe Sala, qui n’appuie pas sur la fusion entre la ville et la design week milanaise.

Assortiment de Chair_One de Konstantin Grcic sur le stand de Magis lors de la dernière édition du Salone.
Assortiment de Chair_One de Konstantin Grcic sur le stand de Magis lors de la dernière édition du Salone. Jean-Christophe Camuset

Les évènements incontournables :

> Le Salone Satellite, la pépinière des jeunes créateurs, accueille cette année 650 participants. De très grands noms du design, comme Matali Crasset, ont commencé ici. Le thème de cette année est : design émergent, Afrique, Amérique latine. Dans ce même espace seront aussi présentées les expositions des Brésiliens Humberto et Fernando Campana (Brésil) ainsi que celle du designer franco-marocain Hicham Lalou. On y parlera autant de création, d’héritage vernaculaire que d’implication sociale avant de décerner les traditionnels Design Satellite Awards. Les designers de demain sont à Satellite !

À Milan, le Salone Satellite célèbre ses 20 ans
À Milan, le Salone Satellite célèbre ses 20 ans DR

> Eurocucina 2018 et le Salon International de la salle de bains. Comme son nom l’indique, le salon international dévolu aux meubles de cuisine réunira une centaine d’exposants sur le site de Fiera Rho. Milan devient donc en 2018 le rendez-vous international de la cuisine Il s’adosse cette année au FTK (For the Kitchen), une grande vitrine du must de la technologie en matière de cuisine.

> Une exposition-installation de Carlo Ratti Associati sur le thème de la nature et de l’habitat. Devant le Palazzo Reale, un pavillon-serre incarnera le parti à tirer de la conception la plus verte des espaces intérieurs et extérieurs des maisons (du 17 au 27 avril).


Retrouvez la rédaction d’IDEAT et ses coups de cœur milanais sur notre compte Instagram (@ideat_magazine) mais aussi sur ceux de nos journalistes :

Guy-Claude Agboton : @guyclaudeagboton

Jean-Christophe Camuset : @yotse

Marie Godfrain : @m_arieaparis

Olivier Waché : @oliwach

Thématiques associées

The Good Spots Destination Milan

The good concept store La sélection IDEAT