®Georges Fessy_Dominique Perrault Architecte_adagp

La Bibliothèque nationale de France, racontée par Dominique Perrault

Dernier des grands projets initiés par François Mitterand, après le Grand Louvre, l'Opéra Bastille et l'Institut du Monde Arabe, la Bibliothèque nationale de France se dévoile sous toutes les coutures du 10 avril au 22 juin, dans une exposition qui retrace sa conception grâce aux archives inédites de son architecte, Dominique Perrault.

Trente ans après le concours international lancé par François Mitterrand, la Bibliothèque nationale de France revient sur l’histoire de sa construction à travers une exposition scénographiée par Dominique Perrault et ses équipes. Le témoignage d’une décennie de travaux, à l’échelle de la ville comme du mobilier, pour appréhender tous les aspects d’un bâtiment aujourd’hui labellisé « Architecture contemporaine remarquable ».

A seulement 36 ans, Dominique Perrault a remporté le concours de la BNF en 1989.
A seulement 36 ans, Dominique Perrault a remporté le concours de la BNF en 1989. ®JAA_the Sankei Shimbun

Inaugurée en 1995 avant une ouverture complète en 1998, la BnF se met à nu grâce aux archives de son architecte exposées pour la toute première fois. Entre un mur tapissé de dessins techniques et un linéaire mêlant maquettes d’études et de concours, la liberté du parcours offre un aller-retour permanent entre croquis, matériaux et prototypes, qui permettent de saisir l’ampleur du projet en même temps que chacun des détails de sa conception.

Perspective sur le jardin et les salles de lecture.
Perspective sur le jardin et les salles de lecture. ©Dominique Perrault Architecte_adagp

Des documents d’études contrebalancés par la sensibilité des prises de vues aériennes et récentes de Richard Copans. Cette figure incontournable du documentaire architectural est déjà l’auteur d’un film sur l’université d’Ewha, imaginée à Séoul par Dominique Perrault à partir du concept de « Groundscape », une architecture du sous-sol, initiée avec le jardin de la BnF qu’il décrit « tel un cloître », au milieu d’une place publique balisée par « ses tours d’angles comme quatre livres ouverts ».

Destinées au stockage des livres et à la partie administrative, les tours cadrent la place et le jardin.
Destinées au stockage des livres et à la partie administrative, les tours cadrent la place et le jardin. ®Georges Fessy_Dominique Perrault Architecte_adagp

« Une œuvre d’art urbain », inscrite dans la continuité de la place de la Concorde, du Champs de Mars et des Invalides pour offrir un « fond de scène » au quartier encore en friche de Seine Rive Gauche, « le seul de Paris où on revendique aujourd’hui le fait d’être moderne ». D’où la nécessité d’un geste fort, jusqu’à l’intérieur du bâtiment où seuls l’acier, le béton et le verre s’accordent à une unique essence de bois et la monochromie d’une moquette « Terre d’Afrique », sélectionnée par François Mitterrand en personne.

Nouvelle et précédente versions de la chaise de Gaëlle Lauriot-Prévost, designer à l’agence de Dominique Perrault.
Nouvelle et précédente versions de la chaise de Gaëlle Lauriot-Prévost, designer à l’agence de Dominique Perrault. ®Georges Fessy_Dominique Perrault Architecte_adagp

Après avoir songé aux rééditions de Jean Prouvé, l’intégralité de l’ameublement est finalement pensée sur-mesure, des rideaux métalliques détournés de l’industrie pour filtrer la lumière aux chaises archétypales de la designer Gaëlle Lauriot-Prévost. Une simple coque en bois de doussié, désormais montée sur un cadre en acier, et disposée de façon aléatoire dans toute l’exposition, pour composer un lieu où l’on prend le temps de la découverte, à l’image de la bibliothèque aux 15 millions d’ouvrages.

Exposition « Domique Perrault – la Bibliothèque nationale de France – Portrait d’un projet 1988 – 1998 ».
A la BnF / François Mitterand, quai François Mauriac, Paris XIIIe.
Du mardi au samedi, de 10 h à 19 h, le dimanche de 13 h à 19 h.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT