Bernhardt & Vella : filles de la Botte

Basé à Milan, le duo Bernhardt & Vella renoue avec la fonctionnalité élégante du design italien de l’après-guerre. Portrait d'un duo de créatrices qui puise dans l'histoire pour réinventer le présent.

L’Allemande Ellen Bernhardt (36 ans) et l’Italienne Paola Vella (45 ans) se sont rencontrées en 2001 chez Carlo Colombo, où elles ont appris à « étudier les proportions » et à « exprimer un regard personnel sur le design », déclarent-elles de concert. Aujourd’hui, elles sont à la tête de l’un des studios de design milanais les plus prometteurs.

Ellen Bernhardt (à gauche) et Paola Vella (à droite), un duo dont le design « simple mais qui laisse une place a l’émotion » a conquis de nombreux éditeurs italiens.
Ellen Bernhardt (à gauche) et Paola Vella (à droite), un duo dont le design « simple mais qui laisse une place a l’émotion » a conquis de nombreux éditeurs italiens. DR

Dès 2008, soutenues par leur mentor Carlo Colombo nommé à la direction artistique de l’éditeur italien Arflex, elles signent leur premier projet à quatre mains, le fauteuil Gina, qui rivalise d’élégance et d’ergonomie avec le célèbre Fiorenza, dessiné au début des années 50 par leur idole Franco Albini pour la même maison. « Ce fut une véritable chance de commencer avec Arflex, une compagnie qui a collaboré avec tant de designers prestigieux », soupirent les deux femmes, qui ont réussi à développer dans la foulée des associations fertiles avec nombre d’entreprises de la Botte. Natuzzi, Potocco, Rugiano, Arketipo, Calligaris, Elica… Tous ces éditeurs transalpins sont tombés sous le charme du duo à la recherche « d’un design simple mais qui laisse une place à l’émotion et à la poésie ».

Lampe EOS de Bernhardt & Vella (Artemide).
Lampe EOS de Bernhardt & Vella (Artemide). Artemide

À l’image, récemment, de leur collection « Eos » pour Artemide, dont les appliques et lampes sur pied évoquent « la forme d’un soleil qui se reflète sur la mer », ou du sublime modèle Papillon, produit par Arflex, en verre teinté. Un matériau que l’on retrouve d’ailleurs sur leur paravent Vela ainsi que sur leur nouvelle bibliothèque Alba.

Bibliothèque Alba (Arflex).
Bibliothèque Alba (Arflex). arflex

Entièrement modulable, cette pièce sculpturale permet de diviser un espace sans l’enfermer. « Elle peut se fixer au sol et au plafond, tout comme la cultissime LB7 d’Albini », commente le tandem, qui signe là un hommage assumé au maestro. Elles affirment ne pas avoir compté les nouveautés qu’elles viennent de dévoiler au Salon de Milan 2018. On peut facilement en dénombrer une dizaine, sans parler des scénographies de stands et des projets de showrooms et d’intérieurs privés qui inondent leur carnet de commandes. Côté déco, c’est toujours l’Italie qui les inspire, notamment à travers le prisme de Gio Ponti, « pour la couleur et la noblesse des matériaux ».

Bibliothèque Match (Arflex).
Bibliothèque Match (Arflex). arflex

Showroom Arflex. 53, rue de Miromesnil, 75008 Paris. Tél. : 01 42 66 09 13.

The Good Spots Destination Milan

The good concept store La sélection IDEAT