Tendance outdoor (3/3) : La poésie azulejos

Archétypes de la culture méditerranéenne, les azulejos abandonnent les murs pour imprimer leur charme ensoleillé sur différents accessoires de la maison.

 

« Je suis fascinée par le pouvoir tellement évocateur que peut renfermer un azulejos, ce petit carré de quelques centimètres de côté. » À l’image de nombreux créateurs contemporains, la designer et coloriste italienne Silvia Massa emploie dans son travail l’azulejo, ce carreau de faïence orné d’un dessin figuratif ou abstrait, qui fait la richesse des arts décoratifs portugais et espagnols. Originaire du monde arabe, ce motif bleu émaillé sur plaques de céramique a ensuite contaminé les plus beaux murs du sud de l’Europe…

Tapis en vinyle reprenant les motifs des azulejos (Beija Flor).
Tapis en vinyle reprenant les motifs des azulejos (Beija Flor).

En Italie, un peu, mais on le trouve surtout sur de nombreuses parois, intérieures comme extérieures, de la péninsule ibérique. Si les grandes scènes (paysages bucoliques, navires voguant sur les flots ou champs de bataille…) s’affichent plutôt sur les murs des musées, les motifs géométriques abstraits ont, eux, trouvé leur place dans la création contemporaine et sont détournés de leur usage premier. Tapis, papiers peints, coussins, arts de la table… Peu de typologies échappent à cet imprimé.

Lampe aLUZejos de Silvia Mass.
Lampe aLUZejos de Silvia Mass. Silvia Massa Studio

Silvia Massa l’a appliqué sur de petites plaques de Plexiglas et fabrique des suspensions translucides qui laissent percer un doux halo lumineux. D’autres créateurs s’extraient du motif originel pour en livrer leur version, plus personnelle, plus décalée. Natif du pays du bleu de Delft, Marcel Wanders a joué les effets de texture, les superpositions de couleurs avec « Eve » et « Sofia », les collections de carreaux qu’il a dessinées pour Ceramica Bardelli.

Eve, l’azulejos remixé par Marcel Wanders (Ceramica Bardelli).
Eve, l’azulejos remixé par Marcel Wanders (Ceramica Bardelli). Ceramica Bardelli

Le Brésilien Brunno Jahara a imaginé le service de table « Transatlântica » pour le porcelainier portugais Vista Alegre, un travail de réinterprétation des motifs qui fait le pont entre les deux pays. Car la force de l’azulejo, c’est aussi sa dimension culturelle. Frédéric Almaviva, spécialisé dans la réédition de carreaux anciens, multiplie les projets dans des résidences secondaires. « Le point commun de mes clients, c’est qu’ils veulent apporter un supplément d’âme à leurs intérieurs, d’où un travail sur mesure, émaillé volontairement d’imperfections qui évoquent la patine de l’ancien. » Ce succès, Silvia Massa l’explique aussi ainsi : « Les azulejos provoquent une sensation familière et exotique et, surtout, ils ont le pouvoir d’influencer l’atmosphère générale de la maison. Immédiatement, on pense à des patios ensoleillés et à des siestes estivales. »

Service de table Transatlântica (Vista Alegre).
Service de table Transatlântica (Vista Alegre). Vista Alegre
Novoceram apporte lui aussi coup de jeune à l’azulejos avec 63 motifs contemporains réalisés dans les mêmes tonalités.
Novoceram apporte lui aussi coup de jeune à l’azulejos avec 63 motifs contemporains réalisés dans les mêmes tonalités. Novoceram

The good concept store La sélection IDEAT