Galerie Desprez-Bréhéret, le modernisme au bout des doigts

Près du Palais-Royal, les galeristes Hélène Bréhéret et Benjamin Desprez offrent une lecture très personnelle, profondément humaine, du modernisme. Des pièces qu’ils marient avec des œuvres d’artistes issus de la même veine artisanale...

Les antiquaires Hélène Bréhéret et Benjamin Desprez se sont spécialisés il y a près de vingt ans dans le mobilier de créateurs français de la seconde moitié du XXe siècle. Hélène Bréhéret baigne dans le milieu depuis toujours par sa famille d’antiquaires. Après des études d’art, elle ouvre à Angers une galerie d’antiquités spécialisée dans les XVIIe et XVIIIe siècles. L’autodidacte Benjamin Desprez communiquera, lui, à Hélène sa passion pour le XXe.

Basée à Angers, la galerie vient d’installer une antenne à Paris.
Basée à Angers, la galerie vient d’installer une antenne à Paris. Galerie Bréheret-Desprez

Ensemble, ils se lancent dans l’aventure du vintage. Amateurs de matériaux naturels à l’état brut, de fer forgé, de bois gougé ou de verre texturé, ils se détournent du modernisme froid pour privilégier des projets parfois plus primitifs, rustiques ou déco selon les pièces, avec, au centre, la main de l’homme. Des pièces de l’artiste Jean Touret associé aux artisans du village de Marolles (Loir-et-Cher), d’autres de Charlotte Perriand, Pierre Chapo ou des artisans céramistes de La Borne (Cher) en témoignent.

Lustre Uchiwa d’Ingo Maurer (circa 1970) et lampes Poule de Jean Touret avec les artisans de Marolle.
Lustre Uchiwa d’Ingo Maurer (circa 1970) et lampes Poule de Jean Touret avec les artisans de Marolle. Galerie Bréheret-Desprez

Un univers unique que le duo expose désormais dans sa vaste galerie proche du Palais-Royal, où le sol en terrazzo jaune (vintage) prolonge idéalement la sélection. « Nous avons mis du temps à trouver notre bonheur car nous voulions une vitrine pour montrer nos œuvres mais aussi être dans un quartier qui ait du sens. La rue Croix-des-Petits-Champs (Ier) est parfaite pour cela. Nous sommes proches de grandes signatures comme la Galerie du Passage de Pierre Passebon et bientôt voisins de la Bourse de commerce reprise par François Pinault », se réjouit Hélène.

Galerie Desprez-Bréhéretur : sur la table basse de Pierre Chapo, lampe Lune et Soleil de Roger Capron et Jean Derval.
Galerie Desprez-Bréhéretur : sur la table basse de Pierre Chapo, lampe Lune et Soleil de Roger Capron et Jean Derval.

Outre des designers, le couple expose de talentueux artistes contemporains travaillant dans la même veine que les meubles présentés. La spécialiste du textile Brigitte Bouquin-Sellès, par exemple, et ses tapisseries en monochromes de blanc folk et virginales, un travail incroyable de textures composant un paysage abstrait ; les sculptures en terre des Alpilles de Guy Bareff, ses appliques en forme de masque à la simplicité primitive notamment ; ou les céramiques rugueuses d’Éric Astoul. Avec, toujours, le travail manuel et artisanal, l’accident et la patine en ligne de mire, Hélène Bréhéret et Benjamin Desprez semblent réinventer une époque que nous pensions connaître par cœur…

Chaises Corolle d’Abraham & Rol, table basse de Dominique Zimbacca.
Chaises Corolle d’Abraham & Rol, table basse de Dominique Zimbacca. Galerie Bréheret-Desprez

Galerie Desprez-Bréhéret. 30, rue Croix-des-Petits-Champs, 75001 Paris. Benjamin-desprez.fr

Œuvre en  feutre de Brigitte Bouquin-Sellès.
Œuvre en  feutre de Brigitte Bouquin-Sellès. Jean-Christophe Camuset

The good concept store La sélection IDEAT