Avec Delaktig, Tom Dixon livre IKEA aux hackers…

Depuis quelques années, des passionnés de design détournent les meubles IKEA de leur fonction première pour en faire des rangements de vinyles ou des habitations pour animaux domestiques. Baptisées « Ikehacks », ces créations ont inspiré Tom Dixon. Invité par IKEA à dessiner les pièces stars de la collection 2018, le créateur londonien a décidé de surfer sur cette mode en créant une banquette dont la forme basique permet de multiplier les fonctions. Coin cosy pour lire, manger ou causer à deux, séparateur d’espaces, bureau informel… 

« Je voulais expérimenter la production industrielle à grande échelle, briser les barrières et essayer quelque chose de nouveau. […] Pour ma maison d’édition, c’est simplement trop difficile de réaliser des fauteuils », a déclaré Tom Dixon à propos de cette collaboration qui permet à chacun de s’improviser designer de son propre intérieur.

Equipée de connecteurs de format standard, Delaktig peut en effet accueillir tablettes, accoudoirs, lampes… mais aussi tous les accessoires que des designers vont pouvoir inventer dans le futur pour ce meuble conçu comme un éco-système ouvert destiné à s’enrichir. Rompu à la fabrication de housses originales pour les modèles IKEA, le fabricant suédois Bemz est déjà sur les rangs. Mais d‘autres acteurs vont se lancer dans la bataille, à commencer par Tom Dixon himself…

Delaktig sera commercialisé dans les magasins IKEA français à partir du 1er février. Modèle une-place, à partir de 499 €, modèle deux-places à partir de 645 € et modèle trois-places à partir de 799 €. Lampadaire LED, 79 €.