Mathias Kiss à Boisbuchet, l’art du détournement

Invité à Boisbuchet pour une semaine, l’artiste-décorateur Mathias Kiss a inculqué son sens du décalage à l’occasion de l’atelier « Free the decor ». Ex-artisan des Compagnons – où il a passé une dizaine d’années -, il s’amuse au fil de ses créations et expositions à casser les codes de la décoration classique.

Il n’a pas dérogé à la règle à Boisbuchet. Les stagiaires ont planché sur les rudiments du décor traditionnel pour mieux les contourner ensuite en utilisant des matériaux naturels trouvés sur le domaine. Sculptures, objets, expérimentations en tout genre ont été le fruit de cette exploration des techniques et de la matière.

www.boisbuchet.org