MAKK

Situé à mi-chemin entre les musées Ludwig et Kolumba, le MAKK, autrement dit le musée des Arts appliqués, trouve ses origines à la fin du XIXe siècle et occupe depuis 1989 un bâtiment des années 50 sur le site d’un ancien monastère, dont on voit encore le tracé au sol. Sa collection de plus de 100 000 références dresse un panorama de la création depuis le Xe siècle jusqu’à nos jours. Actuellement, une monographie consacrée au designer Stefan Diez permet de rentrer dans le processus de création de l’artiste grâce à la présentation de nombreux prototypes et maquettes.