Musée d’Art contemporain

Créé en 1994, le MAC semble pâtir de sa discrétion. Peu de visiteurs se déplacent dans ce bâtiment de 1970, fort de ses 2 500 m2, et qui vaut pourtant le coup d’œil avec son jardin orné de sculptures de Jean-Michel Alberola, Julien Blaine, César, Erik Dietman et Fabrice Gygi. Signalons la première rétrospective de l’artiste coréen Cody Choi, « Culture Cuts », une peinture au vitriol de notre société consumériste (jusqu’au 28 août).