Hôtel Le Pigalle :
le sex appeal à la clé

Un nouvel hôtel ouvre ses portes et, tout à coup, c’est la mémoire du quartier qui ressurgit. Le Pigalle sort le grand jeu et dévoile entre ses murs une panoplie sexy, audacieuse, extatique et décalée. Une zone érogène hautement fréquentable.

Hôtel Le Pigalle, à Paris.
Hôtel Le Pigalle, à Paris. Benoit Linero

Sa pure playlist jouit d’une acoustique de rêve grâce au Studio de la Reine et au label Aëdle qui a aussi semé ses casques d’écoute dans le lobby ouvert sur la rue. Idéalement, c’est là que tout le monde converge, à midi comme à minuit, puisque Hussam le kiosquier, Majid le fleuriste et Pierre et Valérie les libraires, en voisins conquis, déposent ici leurs bonnes pioches hebdomadaires. Le café a déjà ses fétichistes, sachant que Nicolas Clerc (du Téléscope, rue Villedo) en livre la mouture parfaite à toute heure. Sur la platine de fin du jour, Gainsbourg envoie Comme un boomerang, un flash de Chambord colore de rose le fond du shaker, les stilettos résonnent sur le marbre de la salle de bains, une note de santal embaume l’air… Chambre 11, entre l’affiche d’Emmanuelle et le lit défait, Pigalle bande encore.

Hôtel Le Pigalle, à Paris.
Hôtel Le Pigalle, à Paris. Benoit Linero

Chambre à partir de 136 € la nuit.
Le Pigalle. 9, rue Frochot, 75009 Paris. Tél. : 01 48 78 37 14.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT