La Hundertwasserhaus, une fantaisie viennoise

Construite entre 1983 et 1985, à mi-chemin entre Facteur Cheval et Antoni Gaudí, cette maison qui révèle une personnalité hors des sentiers battus est l’un des bâtiments les plus visités de la capitale autrichienne.

Friedensreich Hundertwasser, de son vrai nom Friedrich Stowasser (1928-2000), est un artiste autrichien tout à fait à part. Reconnu par moments par l’institution – présence à la Documenta 3 de Cassel, en Allemagne, réalisation d’affiches pour les Jeux olympiques de 1972 à Munich, timbres pour la poste autrichienne… –, il se positionne en même temps à la marge des mouvements, multipliant les voyages à travers le monde, choisissant de s’installer dans des endroits reculés à la manière d’un ermite et, surtout, déployant une attitude écologique avant l’heure. Ce sont sans doute ses projets architecturaux qui le firent connaître du grand public et qui le placent d’une certaine manière aux côtés du Facteur Cheval, de Niki de Saint Phalle ou encore de Jean Tinguely. À ceci près que l’on perçoit chez Hundertwasser sa grande préoccupation pour la nature à travers l’omniprésence d’éléments végétaux et un traitement formel plutôt orga­nique, fait de collages qui évoquent des ­constructions ­fantasmagoriques de contes de fées.
Parmi la trentaine de bâtiments qu’il a conçus entre 1980 et 2000, la Hundertwasserhaus, à Vienne, occupe un vrai leadership. Elle est non seulement l’une de ses premières réalisations (1983-1985), mais sans aucun doute aussi l’une des plus vues. En Autriche, cet immeuble résidentiel conçu avec les architectes Josef Krawina et Peter Pelikan, qui ont participé à l’élaboration des plans et de la structure, lui a permis de démarrer sa carrière de « médecin de l’architecture » et figure dans le peloton de tête des sites attirant le plus grand nombre de curieux. Sa façade ressemble à un surprenant collage de modules colorés qui laissent supposer des différences de niveaux à chaque palier. Le bâtiment est composé de 52 appartements, 4 cafés-restaurants, 16 terrasses privées et 3 terrasses communes, situées sur le toit. Mais, surtout, l’immeuble est pourvu d’une végétation très luxuriante, composée de 253 arbres et arbustes qui occupent le toit-terrasse et le font ressembler à une oasis en plein cœur de la ville.

Hundertwasserhaus. Kegelgasse 34-38, 1030 Vienne.

The Good Spots Destination Vienne

The good concept store La sélection IDEAT