Design et créativité dans la salle de bains de demain

Environnement, connectivité, bien-être et santé… Depuis dix à quinze ans, de véritables tendances de fond sont à l’œuvre dans l’univers de la salle de bains. Avec répercussions directes sur le design. Or, non seulement le secteur y fait face, mais il tire parfaitement son épingle du jeu ! Faut-il y voir le signe d’un nouveau creuset de créativité ? Comment les acteurs de la salle de bains, industriels et designers, s’emparent-ils de ces questions ? Et que font-ils d’un autre courant, aujourd’hui très en vogue : la personnalisation ?

Bienvenue chez vous
Dans la salle de bains aussi, la tendance est à la personnalisation. Les fabricants rivalisent de solutions bespoke, comprenez « sur mesure ».

Des architectes et designers brésiliens sont à l’origine des motifs imaginés pour la collection de créamiques « Impressões » de Laufen.
Des architectes et designers brésiliens sont à l’origine des motifs imaginés pour la collection de créamiques « Impressões » de Laufen. DR

Avec sa ligne « Bespoke », Laufen dévoilait justement en avril dernier, à Milan, quatre projets : des cabines de bain prêtes à l’emploi pour la Battersea Power Station de Londres ; des sanitaires dessinés par Herzog & de Meuron pour l’immeuble 56 Leonard, à New York ; une recréation de sanitaires rétros en céramique pour la villa Tugendhat de Mies van der Rohe, à Brno (République tchèque) ; et « Impressões », une collection autant qu’une exposition de dessins de créateurs brésiliens reproduits sur des vasques en céramique très fine.  « Grâce à notre unité de production sur mesure, explique Jean-Marie Lanfranchi, du groupe Roca qui détient la marque Laufen, nous pouvons créer des petites séries à la demande pour des projets d’architectes, de construction, d’hôtels. »

« Axor One », de Hansgrohe, un module thermostatique aussi sobre qu’intuitif, pilote toutes les fonctions de la douche.
« Axor One », de Hansgrohe, un module thermostatique aussi sobre qu’intuitif, pilote toutes les fonctions de la douche. DR

En robinetterie, Axor, avec sa Manufaktur, ou encore Horus et THG proposent des finitions à la carte, même les plus précieuses. Côté mobilier, la personnalisation passe par une large palette de couleurs et de finitions. Chez Modulnova, le système « Blade » est « complètement transversal, indique Dario Presotto, le président. L’exploration de nouveaux matériaux (résine, pierre, bois, aluminium) et de finitions se combine à la réinterprétation des revêtements les plus traditionnels. »

« Blade », de Modulnova, combine revêtements traditionnels et nouveaux matériaux pour toujours plus de personnalisation
« Blade », de Modulnova, combine revêtements traditionnels et nouveaux matériaux pour toujours plus de personnalisation DR

Certains vont plus loin, comme Boffi, qui propose des créations sur mesure telles que « Code ». « La personnalisation est dans notre ADN, indique Roberto Gavazzi, le directeur général. Pour être au plus près de l’exigence de nos clients, nous pouvons, comme un atelier de couture, développer des pièces uniques et des systèmes particuliers en mariant haute technicité et exécution artisanale. » L’utilisation de nouveaux matériaux permet aussi de repousser les limites, à l’exemple du Dekton ou de Silestone, qui offrent des possibilités quasi infinies. « Au-delà de la centaine de couleurs et de finitions, ces deux matériaux proposés en dalles grand format de 3 mètres au minimum, pour limiter les joints, sont faciles à découper, explique Jean-Luc Manivet, directeur général de Cosentino France. Ils permettent de réaliser une salle de bains sur mesure, quelle que soit sa configuration, avec des vasques et des receveurs de douche coordonnés aux parois et aux sols. »

La « Comfort Shower » de Dornbracht, au-delà d’une vision fonctionnelle de la salle de bain.
La « Comfort Shower » de Dornbracht, au-delà d’une vision fonctionnelle de la salle de bain. DR

Salle de bien
Au fil des années, la notion d’hygiène a cédé la place à celle de bien-être. La salle de bains devient un espace de ressourcement, dans la lignée des spas d’hôtels et des instituts de soins. « Il est de notre devoir de nous occuper de nous-mêmes, par une bonne alimentation, une activité physique, un sommeil réparateur et un espace pour prendre soin de soi, estime Andreas Dornbracht. Nos solutions Sensory Sky, Horizontal Shower, Vertical Shower ou Leg Shower permettent à chacun de créer son spa personnel. Nous encourageons les architectes à s’y intéresser et à consacrer de 2 à 4 m2 de plus à la salle de bains dans leurs projets, car elle reste un espace mal traité ! » Parce qu’on ne peut pas tous disposer d’un spa, d’un sauna ou d’un hammam à domicile, les fabricants développent des solutions abordables, comme les douches de tête aux multiples scénarios mêlant eau, lumière et senteurs, avec un jet cascade, un effet pluie ou un brumisateur…

« Horizontal Shower », du fabricant Dornbracht, ou l’esprit du spa à la maison.
« Horizontal Shower », du fabricant Dornbracht, ou l’esprit du spa à la maison. DR

L’enjeu de la santé se joue aussi… dans les toilettes ! Les WC lavants sont la nouvelle quête du trône et de plus en plus de marques présentent leur modèle, à commencer par les historiques Geberit AquaClean et Toto. « Santé et bien-être sont très importants dans la culture japonaise et Toto souhaite développer des produits simples et confortables à utiliser au quotidien pour une grande diversité de personnes, quel que soit leur âge et indépendamment de la mobilité physique », explique Go Taguchi, Project Manager France de la marque. D’autres sont venus plus récemment sur le secteur, comme Vitra, Roca, Duravit… Conséquence, une forme de démocratisation se fait jour, avec des prix revus à la baisse.

L’ « AquaClean Maïra » de Geberit est disponible avec un habillage chromé brillant ou blanc.
L’ « AquaClean Maïra » de Geberit est disponible avec un habillage chromé brillant ou blanc. DR

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT