La créativité de « 30 architectes » au Pavillon de l’Arsenal

Le Pavillon de l’Arsenal accueille du jusqu'au 27 janvier une exposition baptisée « 30 architectes » qui rend hommage aux praticiens qui s’extraient des contraintes de la construction pour nourrir une démarche sensible et expérimentale.

A travers une sélection de vidéos, maquettes, installations, dessins, livres et prototypes, le Pavillon de l’Arsenal et l’agence Marion Bernard architectes rassemblent les démarches de figures iconiques de l’architecture et d’agences internationales, confirmées ou émergentes, afin de composer un « musée imaginaire de la discipline et de ses pratiques ». Des univers singuliers, portés sur l’expérimentation et la subjectivité, qui permettent d’élargir les perspectives de l’architecture.

« Flat File – House N° 11, Corridor House » de MOS Architects (2015).
« Flat File – House N° 11, Corridor House » de MOS Architects (2015). © MOS Architects

Entre une photo d’Aldo Van Eyck et une coupe de l’atelier Bow-Wow, l’équipe de MOS Architects présente une série de dessins pour illustrer leur pensée portée sur la discussion, l’écriture, la lecture ou la flânerie. Ce travail plastique où se mélangent maquettes, photos et « gribouillages » compose des Flat Files qui incarnent l’esprit d’un projet.

Maquette d’étude « House in Minato-ku » d’Onishimaki + Hyakudayuki (2014).
Maquette d’étude « House in Minato-ku » d’Onishimaki + Hyakudayuki (2014). © onishimaki + hyakudayuki

En considérant « l’architecture comme expérience globale », l’agence Onishimaki + Hyakudayuki conçoit ses projets à partir d’un registre des sensations. Basée sur une étude des mouvements du corps dans l’espace grâce à de nombreuses maquettes, leur architecture vise à répondre « de façon organique à son contexte urbain ».

De gauche à droite : « Columm » (2016). « Tiles. Multiple. » pour la ROT-ELLEN BERG house (2016). Maquette « Ordos – 7 houses for 1 house » (2016) d’Architecten De Vylder Vinck Taillieu.
De gauche à droite : « Columm » (2016). « Tiles. Multiple. » pour la ROT-ELLEN BERG house (2016). Maquette « Ordos – 7 houses for 1 house » (2016) d’Architecten De Vylder Vinck Taillieu. © architecten de vylder vinck taillieu

« Les instruments de l’imagination » des membres d’ a dvvt (architecten de vylder vinck taillieu) que sont la maquette et le dessin s’échappent volontairement de leur contexte architectural pour acquérir le statut de sculpture tandis que les fondateurs de Point Suprême réunissent les échantillons de matériaux, décoratifs ou structurels, utilisés pour la Petralona House, pour former des « Totems » qui constituent une représentation alternative du projet.

« Totems » de Point Supreme (2016).
« Totems » de Point Supreme (2016). © Point Supreme - Giannis Drakoulidis

En montrant « les racines de l’architecture et les attentes des architectes – conscientes et inconscientes », l’ouvrage de Valerio Olgiati, qui regroupe les inspirations picturales de 44 architectes est à l’image de l’exposition. Une sélection subjective et diversifiée qui « tisse une nouvelle grammaire ou rien n’est construction mais tout est architecture »…

« The Images of Architects » de Valerio Olgiati (2015).
« The Images of Architects » de Valerio Olgiati (2015). © Valerio Olgiati

« 30 Architectes » au Pavillon de l’Arsenal. 21, boulevard Morland, 75004 Paris. www.pavillon-arsenal.com
Jusqu’au 27 janvier.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT