Flaine, station d’art et d’architecture en altitude

Flaine interpelle. Dans cette station de ski, pas de chalets traditionnels en pin, mais un ensemble de bâtiments rectilignes en béton brut signés Marcel Breuer (1902-1981). Un geste architectural radical qui suscita la polémique lors de l’inauguration de la station en 1968 mais qui lui vaut aujourd’hui de porter le label « Patrimoine du XXe siècle ».

Deux ascenseurs inclinés orange tranchent dans le décor. Dans cette station « ski aux pieds » et sans voiture, les piétons les empruntent pour se rendre du Forum au niveau Forêt. Avant-gardiste et ultra-moderne, Flaine est la première station à s’être dotée du gaz de ville, d’une chaîne de télé distribuée par câble et de canons à neige.

Au moment de leur inauguration, les intérieurs de Flaine sont équipés de mobilier moderniste.
Au moment de leur inauguration, les intérieurs de Flaine sont équipés de mobilier moderniste.
Les cheminées massives restent les seules traces du travail de Breuer sur les intérieurs.
Les cheminées massives restent les seules traces du travail de Breuer sur les intérieurs.
Mobilier Knoll et vue sur la montagne : au début des années 1970, Flaine incarne la montagne moderne.
Mobilier Knoll et vue sur la montagne : au début des années 1970, Flaine incarne la montagne moderne.

Pied de nez à ceux qui auraient pu le taxer de roi du béton rectiligne, Breuer a dessiné une chapelle œcuménique en bois sans angles droits ! En forme de papillon et couverte d’ardoises, elle contraste avec le gris des immeubles alentours. L’architecte ira jusqu’à concevoir le mobilier, l’autel et les chandeliers.

La chapelle œcuménique est le seul bâtiment de Breuer à Flaine qui évite la ligne droite.
La chapelle œcuménique est le seul bâtiment de Breuer à Flaine qui évite la ligne droite. © OT-Flaine-Monica-Dalmasso

Néanmoins, hormis cet édifice aujourd’hui classé et cinq cheminées disséminées dans plusieurs bâtiments, dont deux sont visibles à l’Hôtel Terminal Neige Totem (cf. encadré), il ne reste malheureusement rien des intérieurs des hôtels et appartements aménagés par Breuer et décorés de mobilier design (Knoll, Paulin…) par Sylvie Boissonnas. Il n’empêche, par son architecture et sa vision avant-gardiste de la station de ski, Flaine permet de remonter le temps tout en descendant les pistes.

L’hôtel Terminal a conservé ses cheminées d’origine.
L’hôtel Terminal a conservé ses cheminées d’origine.

The good concept store La sélection IDEAT