Arctic Design Week à Rovaniemi en Finlande

Chaque hiver depuis dix ans a lieu en Finlande la plus septentrionale des design weeks. Une quasi évidence pour la cité de Rovaniemi qui, dès la fin des années 50, a misé sur l'architecture et le design avec une replanification urbaine orchestrée par le maître finlandais, Alvar Aalto (1898-1976).

Diaporama : Arctic Design Week à Rovaniemi

Pour beaucoup, Rovaniemi résonne avec Noël puisqu’il s’agit de la résidence « officielle » de son acteur principal : le Père Noël. Chaque année, plus d’un million de personnes… adressent une liste de cadeaux à la ville. Et certains, venant du monde entier, poussent même jusqu’à se rendre au village érigé à une dizaine de kilomètres de Rovaniemi pour se faire tirer le portrait avec l’homme à la barbe blanche.

Ce cérémonial remonte aux années 50, au moment où l’architecte Alvar Aalto se voit confier la reconstruction de la ville, en grande partie détruite durant la guerre de Laponie (1944). Il y dessinera trois bâtiments majeurs : la mairie, le théâtre et la bibliothèque, ainsi que des immeubles d’habitation, mais surtout, il en tracera le nouveau plan dont le contour dessine, dès lors, une tête de renne coiffé de ses bois.

À quelques kilomètres de Rovaniemi, au cœur d’une clairière, l’Arctic Snow Hotel déploie une vingtaine d’igloos en bois et en verre permettant d’être à l’affût de la moindre aurore boréale
À quelques kilomètres de Rovaniemi, au cœur d’une clairière, l’Arctic Snow Hotel déploie une vingtaine d’igloos en bois et en verre permettant d’être à l’affût de la moindre aurore boréale Gaël Arnaud

Depuis, plusieurs architectes scandinaves ont repris le flambeau pour ériger des édifices de premier ordre (le musée Arktikum, le pont Jätkänkynttilä, le Science Centre Pilke…). Autant dire que cette ville d’un peu plus de 60 000 habitants, parmi lesquels 5 000 étudiants, quasiment située sur le cercle polaire, dispose d’un sacré capital – à travers Aalto, pas le Père Noël – pour prétendre accueillir une design week ! D’ailleurs, il s’agit de la plus nordique des design weeks qui soit, avec cette idée que la zone arctique génère des usages propres qu’il est important de faire perdurer, voire de faire évoluer au regard des outils aujourd’hui à disposition.

À la faculté d’art et de design, il existe même un département dédié au design arctique qui se focalise sur les questions, les ressources et les besoins liés à l’écosystème de la région : le bois, la glace, la neige, la lumière… que les étudiants se font fort de présenter durant la semaine. Un contexte que l’événement aborde aussi lors d’une cession de colloques organisée en parallèle des expositions. Avec une dimension « business » affichée sans ambages, puisqu’ici, on a parfaitement saisi que le design est une composante quasi obligatoire de tout projet économique innovant. Évidemment, Rovaniemi ne joue pas dans la même cour que Milan ou Londres, mais son Arctic Design Week a le mérite d’apporter un regard inédit sur ce que sont les enjeux de la discipline.

The good concept store La sélection IDEAT