Moustache, le label de design préféré de la déco

En 2009, deux amateurs plutôt discrets fondent une maison d'édition de meubles et d'objets qui laisse les designers s'exprimer en toute liberté. Retour sur un parcours qui continue d'influencer tout le secteur de la déco…

Avec Moustache, six ans plus tard, leur engagement va plus loin. Ils veulent « construire un univers domestique pérenne à haute valeur culturelle ajoutée », comme ils le précisent. Une autre de leurs forces, en plus de cette indépendance (relative) vis-à-vis des réseaux de distribution ? « Ne pas se fier au marketing et savoir prendre des risques », comme l’explique Jean-Baptiste Fastrez, qui a profité une nouvelle fois de la liberté que l’entreprise laisse aux créateurs pour lancer, en janvier 2007, la nouvelle lampe Olo, en céramique, dont la « tête » aurait pu figurer au générique de Star Wars.

Lampes Olo de Jean-Baptiste Fastrez (Moustache).
Lampes Olo de Jean-Baptiste Fastrez (Moustache). Moustache

Depuis le début de l’année, Moustache a sorti aussi les nouveaux papiers peints panoramiques d’Aurélie Mathigot : des paysages bucoliques, nommés Accalmie bien méritée ou Ma mélancolie, pas la tienne, ou bien encore Tranquillité attractive. De son côté, Constance Guisset a dessiné deux décors muraux circulaires, Eclipse et Ellipse, et des centres de tables Canova en céramique qui semblent avoir été façonnés dans de la pâte à modeler. Après Tiger de l’Australien Dylan Martorell, le collectif Les Graphiquants a créé quant à lui le deuxième modèle de tapis du catalogue, Silkscreen, aux motifs surréalistes bleu, blanc, rouge, ainsi qu’une collection de papiers peints en trompe-l’œil.

Papier peint panoramique « Ma mélancolie, pas la tienne » d’Aurélie Mathigot.
Papier peint panoramique « Ma mélancolie, pas la tienne » d’Aurélie Mathigot. DR
Papier peint des Graphiquants intitulé « Floating Gradient Blue ».
Papier peint des Graphiquants intitulé « Floating Gradient Blue ». DR
Vide-poches Canova de Constance Guisset (Moustache).
Vide-poches Canova de Constance Guisset (Moustache). Moustache

Et pour finir, le Studio BrichetZiegler a créé des petits supports muraux qui peuvent servir de présentoirs ou de vide-poches, dans la lignée de la collection « Balcon » d’Inga Sempé. Des produits qui entreront peut-être un jour dans les collections du MoMA, tout comme la chaise Bold du collectif Big-Game s’y trouve déjà. En attendant, le business model de Moustache a inspiré, en quelques années seulement, tout une nouvelle famille d’éditeurs de design, prête à en découdre avec la standardisation de nos intérieurs. On leur dit merci !

Etagères Isola de Brichet-Ziegler (Moustache).
Etagères Isola de Brichet-Ziegler (Moustache). Moustache

The good concept store La sélection IDEAT