London Design festival 2017, les rendez-vous des ambassadeurs culturels

Cette année au London Design festival, les éditeurs et les designers, confirmés ou nouveaux venus se sont fait les véritables ambassadeurs culturels du design. Bien que les stands soient dévolus au business et certains évènements liés à la communication, il était très facile et fréquent de voir la discipline du design sous son meilleur jour, c’est-à-dire-culturel. Non seulement dans des expositions, que ce soit au V&A ou dans un showroom mais aussi de par la qualité de nombre de produits présentés. Bien sûr, on vient pour la nouveauté. Mais si le produit est sorti il y a deux ans et qu’il est intéressant, créatif ou génial, personne ne regarde le temps qu’il a mis pour se faire connaître. A Londres, de Somerset House à Design Junction en passant par 100% Design ou Decorex, la sensation de trop de nouveautés était absente. Il y a donc encore pour quelques heures, juste ce qu’il faut de produits, de culture, de gens et de design. Pas de saturation possible, seulement un intérêt bien compris, celui d’améliorer la qualité de vie des gens avec des produits et des créations bien pensés. That’s it. Dernière chose. Il règne ici une friendly atmosphère générale qui donne le bon exemple.

Chez L’éditeur italien sur Lema, c’est du grand designer Ettore Sottsass qu’on ranime la flamme architecturale. Ces projets d’architecture reposent sur des dessins connus. Ils s’avèrent d’une modernité encore plus cohérente dans certes série de photos de maquettes. Belle exposition curatée par Deyan Sudjic, directeur du London Design Museum.

Ettore Sottsass chez Lema
Ettore Sottsass chez Lema Guy-Claude Agboton

Tout près du splendide Hyde Park, chez l’orfèvre Thomas Goode & Co limited, agréé par la Reine et le Prince de Galles, une révolution de style se prépare. Ourdie par l’énergique designer Christopher Jenner, elle opère le dépoussiérage du must de l’art de la table anglais. Les artisans se sont rendu à ses arguments et voilà le résultat.

Christopher Jenner chez Thomas Goode.
Christopher Jenner chez Thomas Goode. Guy-Claude Agboton

Dans le magnifique magasin étendard de Paul Smith ou le design a droit de cité avec des pièces finement sélectionnées et pas forcément inabordables, The house of Finn Juhl présente le fruit de la collaboration entre les gardiens de son œuvre et le couturier rompu à faire twister le passé.

Finn Juhl et Paul Smith
Finn Juhl et Paul Smith Guy-Claude Agboton

The good concept store La sélection IDEAT