Des cabanes au féminin pluriel chez Frederikke Hviid

Au nord de la capitale danoise, la cofondatrice de la marque de mode APOF (A Piece of Favourite), Frederikke Hviid, a transformé une ancienne maison ordinaire en une imposante villa. Une attention particulière a été portée aux lignes épurées, aux détails et à la luminosité. Sans compter la cabane pour sa fille dans le jardin !

Aujourd’hui, l’ensemble mesure 230 m2 et est baigné de lumière. Un point essentiel pour sa propriétaire : « Nous vivions auparavant en appartement, où je ressentais un vrai manque de luminosité. » Le couple voulait aussi exploiter au maximum la vue et aérer toutes les pièces. De grandes baies se sont naturellement imposées. Un sens de l’ouverture qui se développe jusqu’à l’étage où les portes se font rares. Les aînés peuvent néanmoins se retirer au rez-de-chaussée tandis que Stella, la petite sœur de 4 ans, profite de sa chambre au même étage que celle de ses parents. Dans cette extrémité de la maison, au calme, son lit offre une vue sur le ciel et les étoiles grâce aux grandes fenêtres venues là aussi s’imposer.

Frederikke n’a pu résister à ce petit nichoir en papier journal et en tissu dégotté à Paris.
Frederikke n’a pu résister à ce petit nichoir en papier journal et en tissu dégotté à Paris.

Entre épure et hippie chic Frederikke a fait de sa maison autant un point de rassemblement qu’un lieu où chacun peut trouver son intimité. Un espace meublé avec goût et travaillé dans les détails. L’élégance épurée que Frederikke recherche d’ailleurs au départ est régulièrement contrecarrée par son inclination pour un style hippie plus décontracté. C’est entre ces deux pôles que sont choisis couleurs, tissus, coussins, pièces d’art et autres lampes.

Vêtements et accessoires Whiite sur des patères Muuto.
Vêtements et accessoires Whiite sur des patères Muuto.

The good concept store La sélection IDEAT