Des cabanes au féminin pluriel chez Frederikke Hviid

Au nord de la capitale danoise, la cofondatrice de la marque de mode APOF (A Piece of Favourite), Frederikke Hviid, a transformé une ancienne maison ordinaire en une imposante villa. Une attention particulière a été portée aux lignes épurées, aux détails et à la luminosité. Sans compter la cabane pour sa fille dans le jardin !

Le flanc sud de la maison bénéficie désormais tout du long d’une grande terrasse en bois qui donne accès à la fois à la cuisine, au salon, au bureau et à la chambre parentale. En été, elle joue le rôle d’une extension supplémentaire où la famille passe beaucoup de temps. Côté est, le carrelage a permis de créer un espace où jouer au ping-pong et au basket. Il s’est aussi révélé une surface sur laquelle dessiner à la craie.

Devant la chambre, la terrasse et ses fauteuils noirs Ikea PS Vågö.
Devant la chambre, la terrasse et ses fauteuils noirs Ikea PS Vågö.

Dans le jardin, un feu de camp a été installé pour apprécier la vie en plein air tout au long de l’année. Stella peut profiter de sa propre cabane, construite par Frederikke avec le bois restant du chantier. Portes et fenêtres de l’ancienne demeure y ont trouvé un espace de recyclage tout indiqué. «Je ne pouvais pas supporter que tout ce bois se perde et je voulais donner à Stella une chose que je n’ai jamais eue. Elle a désormais sa propre petite maison, mais en bois recyclé! » conclut la designer.

La cabane de Stella fabriquée à partir de bois recyclé et éléments restants du chantier de la maison principale.
La cabane de Stella fabriquée à partir de bois recyclé et éléments restants du chantier de la maison principale.

The good concept store La sélection IDEAT