A Genève, Olafur Eliasson sculpte la lumière

Inauguré en 2014 par François Morellet et Tadashi Kawamata, l'Espace Muraille de Genève présente « Objets définis par l’activité », une exposition conçue par le plus célèbre des artistes scandinaves.

Toujours aussi enclin à jouer avec la lumière, l’eau et la couleur, Olafur Eliasson dévoile actuellement Objets définis par l’activité. Une exposition présentée jusqu’au 28 avril à l’Espace Muraille. Implanté en plein cœur du centre historique de Genève, ce lieu dédié à l’art contemporain accueille ainsi seize œuvres, dont sept inédites, de l’artiste réputé pour son travail sur le temps, la lumière, l’espace et le mouvement.

Olafur Eliasson devant « The We Mirror » (2017) exposé pour la première fois au public.
Olafur Eliasson devant « The We Mirror » (2017) exposé pour la première fois au public. Luca Fascini

Pour rendre le « spectateur coproducteur » de son art, une volonté récurrente de son travail, Olafur Eliasson nous invite à découvrir ce qu’il conçoit comme des « installations expérimentales ». Par un jeu de miroirs ou de lumière où il déploie tout son « vocabulaire géométrique », ses œuvres se sculptent sous le regard des visiteurs en fonction de leur position ou modifient leur perception de l’espace, comme pour mieux les encourager à les examiner sous tous les angles.

Sculpture « Everywhere Compass » (2017).
Sculpture « Everywhere Compass » (2017). Jens Ziehe
Egalement inédite, la lampe « Wavelength » (2018).
Egalement inédite, la lampe « Wavelength » (2018). Jens Ziehe

Cerclées de noir ou réfléchies par un verre convexe, les couleurs arc-en-ciel auxquelles il nous a habitués depuis son panorama installé en 2011 sur le toit du musée d’Aarhus, disparaissent lorsqu’on accède au niveau inférieur. Dans une salle plongée dans le noir, des flashs de lumière stroboscopique figent des jets d’eau le temps d’un instant pour créer l’illusion de sculptures aquatiques.

« Object Defined by Activity (then) » (2009).
« Object Defined by Activity (then) » (2009). Studio Olafur Eliasson

Une réflexion autour du mouvement initiée en 2009 puis avec Big Bang Fountain, une œuvre similaire présentée en 2014 à la Fondation Vuitton, où il a aussi intégré son kaléidoscope géant à l’architecture de Frank Gehry. Car si ses thèmes sont récurrents, Olafur Eliasson n’hésite pas à jongler avec les médiums, de la sculpture à l’architecture, en passant par la photographie, le cinéma ou même la peinture, dont certaines sont également à découvrir lors de l’exposition.

« Black Glass Sun » (2018).
« Black Glass Sun » (2018). Luca Fascini

« Objets définis par l’activité », une exposition d’Olafur Eliasson.
A l’Espace Muraille, 5 place des Casemates, CP 3166, 1211 GENEVE 3, Suisse.
Du 24 janvier au 28 avril 2018.
Du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 13h30 à 18h.
Le samedi de 13h à 18h ou sur rendez-vous.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT