Spots : Quand l’Allemagne se réinvente…

Coup de projecteur sur sept hôtels en Allemagne qui offrent une nouvelle vie à d’anciens bâtiments. Église, poste, prison, bunker… Tous ont fait l’objet d’un lifting en profondeur et révèlent un pays qui fait briller le travail des architectes et designers.

5/ Hambourg : Welcome Beyond
Chris Laugsch n’a pas son pareil pour dénicher des adresses en Allemagne, et bien au-delà. Son site Welcome Beyond regroupe une sélection de lieux à louer triés sur le volet. Depuis l’an dernier, il propose le Bunker, un appartement aux faux airs de loft new-yorkais dans un ancien bunker du quartier Ottensen de Hambourg. Difficile d’ailleurs de se méprendre sur le passé des murs : ils alignent 1,5 mètre d’épaisseur et 4 mètres de hauteur sous plafond ! Du béton, donc, il y en a beaucoup, mais il est adouci par des meubles chaleureux, comme un canapé Cassina et des fauteuils d’Arne Jacobsen. Côté terrasse, on en prend plein les mirettes avec une vue époustouflante sur la ville. B.D.
Ottensen. Tél. : +49 163 737 2509. Welcomebeyond.com/property/bunker/

Témoignage du passé singulier de l’immeuble, le béton est omniprésent.
Témoignage du passé singulier de l’immeuble, le béton est omniprésent. DR
L’impressionnante épaisseur des murs encadre les vues sur la terrasse et la ville.
L’impressionnante épaisseur des murs encadre les vues sur la terrasse et la ville. DR

6/ Hambourg : The Fontenay
Repoussée plusieurs fois, l’ouverture du Fontenay serait imminente… Rien n’est moins certain. L’établissement sait se faire désirer : c’est en effet le premier hôtel 5-étoiles à ouvrir dans la cité hanséatique en vingt ans. En attendant, on pourra toujours admirer sa forme organique dessinée selon les préceptes du feng shui, l’art de favoriser le passage fluide des énergies. Cette architecture, signée du cabinet Störmer, Murphy and Partners, s’est révélée un véritable casse-tête quand il a fallu la décorer : rien n’y est parallèle ! Aussi tous les meubles sont-ils faits sur mesure à l’exception des chaises d’Eero Saarinen (Knoll International). The Fontenay va faire des vagues sur les bords de l’Alster, ne serait-ce que dans sa piscine de 20 mètres sur le toit. B.D.
Fontenay, 10. Tél. +49 40 605 6 6050. Thefontenay.de

Tout en courbes, l’architecture du cabinet Störmer, Murphy and Partners…
Tout en courbes, l’architecture du cabinet Störmer, Murphy and Partners… DR
…dessine des volumes aussi singuliers qu’époustouflants.
…dessine des volumes aussi singuliers qu’époustouflants. DR

7/ Francfort : Sofitel Opera
Métropole financière de premier plan, Francfort s’impose en coffre-fort de l’Europe depuis que la Banque Centrale Européenne y a établi son siège. Stratège, la ville de Goethe est donc dans les starting-blocks pour prendre la relève de la City, à Londres. À quelques foulées de la place de la Bourse, en plein centre-ville, le Sofitel Frankfurt Opera est une nouvelle adresse taillée en douceur pour les maestros de la fusion-acquisition comme pour les amateurs de littérature – Francfort accueillant en octobre le grand rendez-vous annuel de l’édition mondiale.

Marc Hertrich et Nicolas Adnet signent une décoration d’inspiration française.
Marc Hertrich et Nicolas Adnet signent une décoration d’inspiration française. FRANCIS AMIAND

Depuis le penthouse et sa terrasse panoramique, on peut dévorer la skyline de gratte-ciel signatures (notamment de Norman Foster) que l’on nomme ici Main’hattan. Appelé à construire le répertoire décoratif de l’établissement, le studio français Marc Hertrich et Nicolas Adnet s’inspire des hôtels particuliers français des XVIIIe et XIXe siècles, de ces demeures d’esthètes où s’invitent goût des voyages et technologie, objets de curiosité et fêtes inoubliables. Pièce maîtresse, le lobby est marqué par un escalier en dentelle de métal à double révolution, une grisaille panoramique signée Zuber, des sous-verres chinois du XIXe, une œuvre du street-artiste RBLZ et d’immenses sofas et tapis, le savant équilibre entre les styles se laissant décoiffer par quelques insolences. À noter, la plus petite des 150 chambres et suites fait 30 m2 et la vue sur le parc est leur atout principal.

Le bar Lili, entre élégance intemporelle et œuvres d’art contemporain.
Le bar Lili, entre élégance intemporelle et œuvres d’art contemporain. FRANCIS AMIAND

D’esprit fumoir, entre boiseries sombres et onyx illuminé, le bar Lili (le prénom du grand amour de Goethe) s’incarne dans les superbes œuvres du photographe Erwin Olaf. Le restaurant Schönemann (du nom de la belle) est une brasserie chic revisitée à l’aune du riche terroir local. Ici même, on pourra faire le point sur ce que la petite région du Rheingau recèle de trésors culturels, de paysages grandioses et de vignobles prestigieux. Outre les Sofitel Wine Days qui mettent les vendanges à l’honneur en octobre, l’hôtel est son meilleur ambassadeur. N.N.
Opernplatz 16, 60313 Frankfurt-am-Main. Tél. : +49 69 256 6950. Sofitel.com

Les surfaces des chambres peuvent atteindre 50 m2.
Les surfaces des chambres peuvent atteindre 50 m2. FRANCIS AMIAND

The good concept store La sélection IDEAT